472: TALIA SHIRE 18806878-195x300

Avec les années 70 ressurgit des oubliettes du cinéma le fantôme des « sérials », Hollywood redécouvre les »suites ». Qu’un film marche, et hop! On sort le deux, le trois le quatre le huit, le vingt. On n’oubliera pas de sitôt les » Freddy », les « Mad Max » les « Halloween », les « Indiana Jones », les « Exorcistes » , les « Psychose »ou les « Vendredi 13″ et même les « Guerres des Etoiles ». La tendance deviendra si forte durant plus de trois décennies, que l’option « suites potentielles » sera envisagée dès l’écriture du scénario.

On sera d’ailleurs complètement désespérés à Hollywood d’avoir laissé mourir « Thelma et Louise » dès la fin du « premier film ». Une cohorte de scénaristes s’arracha les cheveux pour trouver une idée plausible qui aurait sauvé la vie des deux femmes qui s’étaient pourtant jetées en Ford thunderbird décapotable dans le grand canyon!

On envisage sérieusement une suite où elles seraient fantômes mais les actrices refusèrent d’un commun accord et sans même se concerter!

Et parmi ce florilège de films à suites, deux semblent vouloir être retenus par l’histoire: les « Parrains » et les « Rocky ».

Or ces films avaient un point commun: une de leurs actrices, miss Talia Shire.

btmh6wsy400bmt60

Car miss Shire fut à la fois Corinne Corléone et Adrienne Balboa mieux connue sous le nom de « Adrièèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèènne! »

Celà fait trois parrains et cinq rocky! (Talia ne participera pas au sixième, ne croyant sans doute pas à cette tentative de réanimation et la chose débute sur Rocky à l’anniversaire de la mort d’Adrièèèèèèèèèèèèèèèèèènne.)

Miss Shire qui tourna donc huit films sur deux thèmes naît le 25 Avril 1946 à Lake Success sur l’île de Long Island

Et lorsque je vous aurai donné son nom de baptème vous aurez tout compris car il s’agit de Talia Rose Coppola.

Oui vous avez bien lu, Talia Rose est la petite soeur de Francis Ford et d’August.

Le père géniteur de cette illustre descendance est le flutiste Carmine Coppola qui connaîtra la gloire en composant quelques musiques pour les  »Parrain » que mettra en scène son fils et où jouera sa fille.

On pourrait dès lors croire que finalement le cinéma et les Coppola c’est une histoire de famille. Selon Talia il faut croire que non, car elle déclarera en 1975 alors qu’elle est nommée aux Oscars en meilleur second rôle féminin pour un de ses « parrain »  »Je n’ai pas fait le film de mon frère parce qu’il est mon frère mais parce qu’il est le meilleur réalisateur de sa génération. Il se trouve donc que le meilleur réalisateur est aussi mon frère mais ce n’est pas une raison pour refuser un rôle magnifique dans un film qui l’est tout autant ». Pour la petite histoire, c’est Ingrid Bergman qui lui soufflera la statuette dorée pour son rôle dans « Le Crime de l’Orient Express ». Notons aussi que son autre suite, celle des « Rocky » lui vaudra également une nomination deux ans plus tard, mais cette fois dans la catégorie supérieure, celle de la « meilleure actrice », mais cette fois c’est Faye Dunaway qui rafle la mise pour « Network ».

Mais revenons en à Miss Talia Coppola, car il faut pour être honnête admettre qu’elle n’avait pas attendu le bon plaisir et surtout le pouvoir de son frangin pour affronter les requins d’Hollywood.

En 1968 elle débutait face à Fabian dans « The Wild Racers » où brillait superbe et lunaire l’énigmatique Mimsy Farmer. Elle est alors pour les génériques miss Talia Coppola. Elle deviendra miss Talia Shire lorsqu’elle épousera en 1970 le compositeur David Shire.

C’est donc sous son patronyme de femme mariée qu’elle passera à la postérité et entrera dans la légende Hollywoodienne avec ces deux rôles que l’on ne risque pas d’oublier avant quelques décennies. mais comme on s’en doute, Talia ne se contenta pas de ces deux personnages récurents. Elle fit énormément de télévision entre deux « Parrain » ou « Rocky » ainsi que quelques films qui passèrent complètement inapperçus.

Talia Shire connut alors l’étrange destin d’une actrice jouant dans les deux séries les plus « successfull » de leur temps et de rester presque inconnue du grand public en dehors de ses deux personnages.

Lorsque les séries prirent fin, elle continua une carrière non dénuée d’intérêt, tant à la télévision qu’au cinéma, mais le croiriez-vous, elle ne trouva jamais le succès, devenant presque la parente pauvre d’une dynastie dont les noms de son père, ses frères, sa nièce Asia et plus tard ses enfants brilleraient d’un éclat bien plus fort que le sien.

A tel point que lorsque l’on évoque la parentèle de Talia, les gens vous répondent, relativement dubitatifs « Ah bon? La soeur de Coppola? La tante d’Asia? Vraiment? C’est Talia Shire? »

En 1978, Talia et David Shire divorçaient après avoir eu un enfant, Matthew, et l’actrice se remariait en 1980 avec le producteur Jack Schwartzman qui la laissera veuve en 1994 après qu’ils aient eu cette fois deux enfants. Jack Schwartzman n’avait que 61 ans à l’heure de son décès. Leurs fils Jason et Robert ont également embrassé la carrière artistique, Jason Schartzman est acteur compositeur, il a été dirigé par sa cousine Asia dans « Marie Antoinette ». Robert a suivi le même parcours et on a pu le voir entre autres dans « Virgin Suicide » ou « Bad Teacher ».

Quant à Matthew Shire, il écrit pour la télévision, mais envisage à l’heure où j’écris ces lignes de passer à la réalisation.

Celine Colassin

304989263_1-283x300

QUE VOIR?

1968: The Wild Racers: Avec Mimsy Farmer et Fabian.

1972: Le Parrain: Avec Marlon Brando et Al Pacino

1973: Maxie: Avec K.T. Baumann et Morgan Upton

1974: Le ParrainII Avec: Marlon Brando et Al Pacino

1976: Rocky: Avec Sylvester Stallone

1979: Old Boyfriends: Avec Richard Jordan et Keith Carradine

1979:Rocky ii: Avec Sylvester Stallone

1982:Rocky III: Avec Sylvester Stallone

1985:Rocky IV: Avec Sylvester Stallone

1986: Hyper Sapien, People from another Star: Avec Rosie Marcel et Dennis Holahan

1990:Rocky V: Avec Sylvester Stallone et Burgess Meredith

1990: Le Parrain III: Avec Al Pacino

1991: Bed and Breakfast: Avec Roger Moore

1997: She’s so Lovely: Avec Robin Wright, Sean Penn et John Travolta

2000: The Visit: Avec Obba Babatundé et Rae Dawn Chong

2007: Homo Erectus: Avec Adam Rifkin et David Carradine

2011: Minkow: Avec Mark Hamill et James Caan

 

1 réponse
  1. Huggy73
    22 mai, 2012 | 14 h 05 min | #1

    Excellent article qui me fait connaître la carrière et les origines d’une actrice rare.
    Petit correctif, sa nièce s’appelant Sofia.
    Asia est la fille du réalisateur Dario Argento.

    Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream