479: IRENE TSU ggkcdpnzb5dgd5n

Il y  a longtemps que je vous ai laissés sans nouvelles « glamour girl » à admirer, Voici, pour me faire pardonner la très exotique Irène Tsu.

Irène Tsu naquit le 4 Novembre 1942 (ou le 5 Avril 1943 selon les sources) à Shangaï. Elle est alors Tsu Wei Ho. Son père est comptable et sa mère une conceptrice de tissus très réputée. Un métier passion qui va très tôt fasciner la petite fille. Ce couple que tout oppose professionnellement donnera bientôt une petite soeur à notre future héroïne.

En 1948, la Chine est en pleine révolution communiste! Le couple dont les métiers sont de compter l’argent et parer les élégantes doit fuir Shangaï. Bientôt Tchang Kaï Check nommera le père de Tsu Wei Ho gouverneur de la province de Taïpeh.

Mais hélas, notre élégante styliste, habituée au bouillonnement culturel de Shangaï se déplaît souverainement en province et entame des démarches officielles pour quitter la Chine et gagner l’Amérique. Il lui faudra sept ans d’obstination pour avoir gain de cause. Sept ans qu’elle passe à Hong-Kong et où elle prépare ses filles à devenir Américaines. Elles apprendront l’anglais, le français et la danse classique.

Elle débarque avec ses deux filles à New-York en 1957, la future Irène va bientôt avoir 15 ans.

Notre jeune imigrée continue ses brillantes études, mais en 1959, un petit phénomène bouleverse l’amérique: « Le Petit Monde de Suzie Wong » Le ban et l’arrière ban des jeunes beautés asiatiques est écumé pour découvrir cette perle rare dont Broadway rêve la nuit; Irène passe des essais, elle est retenue malgré son inexpérience. Elle jouera pendant plusieurs mois avant de partir en tournée avec la pièce, se faufilant entre les passes d’arme que se livrent France Nuyen et Nancy Kwan en duel pour le rôle titre!

La belle Irène, rentrée de tournée reprendra ses chères études et sa carrière se serait peut-être arrêtée là si elle n’avait pas été couronnée « Miss Chinatown USA ». La belle lauréate déclare que le prix qui lui a été décerné en bonnes espèces sonnantes et trébuchantes lui viendra bien à point pour terminer ses études!

7fruh0avq8jk8qk0

Mais lorsqu’Hollywood entend parler d’une beauté rare qui ne tient pas à faire du cinéma, les dirigeants des studios n’ont plus qu’une seule idée en tête: la faire changer d’avis le plus tôt possible! Elle débarque donc à Hollywood, s’inscrit au collège et la FOX décrète qu’elle deviendra une des esclaves d’Elizabeth Taylor dans « Cléopâtre ». Les retards que cumulera le film l’obligera à décliner l’offre! Elle devient malgré tout une actrice en vue durant toutes les années 60, ne signant aucun contrat à moins de 2500$ la semaine! Irène est célèbre, la télévison et la publicité font appel à ses gracieux services, elle est de toutes les séries de prestige et elle sera durant deux ans l’image des huiles pour moteurs « Chevron ». La belle investit également dans de distingués restaurants, et puisqu’il faut à toute star hollywoodienne digne de ce nom au moins une aventure tapageuse, ce sera Frank Sinatra! Elle aura également un irrductible ennemi: John Wayne qui lui voue une haine incoercible depuis « Les Bérets Verts ».

Les années 60 révolues, Sinatra ayant jeté son dévolu sur Mia Farrow, Irène Tsu épousa le jeune réalisateur hongrois Ivan Vagy le 15 Août 1971. Elle se fera alors plus discète et reviendra à ses premières amours: finir ses études et devenir styliste comme maman, sans pour autant bien entendu renoncer à paraître aux écrans.

En Novembre 1975 elle revenait à Hong Kong, accueillie comme une déesse pour la première de son film « Le Tigre de Papier ». En 2002, elle adoptait une petite fille.

Irène semble être une femme heureuse et satisfaite se sa vie, à l’heure où je crée cette notice, soit au printemps 2012, Irène est en tournage pour la télévision.

Celine Colassin.

9tvde2uvxclru2xv

QUE VOIR?

1963: Under the Yum Yum Tree: Avec Carol Lynley et Jack Lemmon

1965: How to Stuff a Wild Bikini: Avec Annette Funicello et Beverly Adams

1966: Paradise, Hawaïan Style: avec Suzanna Leigh et Elvis Presley

1966: Island of the Lost: Avec Robin Mattson et Sheilah Wells

1966: 7 Women: Avec Sue Lyon, Anne Bancroft et Margaret Leighton

1968: Les Bérets Verts: Avec John Wayne

1972: Stand Up and Be Counted: Avec Jacqueline Bisset et Stella Stevens

1974: Airport 1975: Avec Karen Black et Charlton Heston

1975: Paper Tiger: Avec David Niven et Hardy Kruger

1976: Damien’s Island: Avec Humberto Halmazan

1986: Down and Out in Beverly Hills: Avec Bette Midler et Nick Nolte

1996: Tian Mi Mi: Avec Maggie Cheung et Leon Laï

2006: Way of the Flesh: Avec Zoé Saldana, Wood Harris et David White

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream