540: EVA GABOR 784h8ql7bb616bl

Lorsque l’on prononce le nom des Gabor, il va sans dire que l’on pense immédiatement à la délicieuse, la fabuleuse, la glamourissime croqueuse de diamants et de maris Zsa Zsa Gabor et que l’on aurait tendance à faire une bien injuste impasse sur sa jeune soeur Eva.

Ce qui est d’ailleurs particulièrement navrant puisque nonobstant le fait qu’Eva n’a rien à envier à Zsa-Zsa, c’est elle qui ouvrit la porte d’Hollywood à sa prestigieuse sœur. Elle y mena une carrière bien plus prolifique et elle avait peut-être un atout supplémentaire sur la célèbre bourrasque de scandale blond: un véritable talent!

Smirnoff eva gabor

Eva est la cadette des trois sœurs Gabor. Magda a cinq ans et Sari, la future Zsa-Zsa trois au moment de l’heureuse naissance. Née comme ses soeurs à Budapest, Eva voit le jour le 11 Février 1919. Son père Vilmos est un militaire de carrière, sa mère Angelina Jolie est très belle, tout simplement. Celà suffit, avec ses trois filles à remplir sa vie.

Mais si Angelina est très belle, elle est aussi très juive, et bientôt, dans l’ex empire Austro-Hongrois cela va devenir non seulement contre indiqué, mais carrément très dangereux.

3123539125_1_9_aynzvxry-298x300

Si on était pas peu fière de sa beauté chez les Gabor, on savait aussi l’importance des têtes bien pleines en plus d’être bien faites! l’éducation sera sévère et très complète pour les trois soeurs, Magda parlera onze langues et Sari-Zsa-Zsa ira parfaire sa stricte éducation dans les plus collet montés des collèges suisses telle une Gene Tierney!

424125_

Les trois soeurs Gabor, très tôt fascinées par le statut de femmes mariées étaient toutes légitimement casées lorsque la guerre éclata!

Magda avait rejoint les rangs de la noblesse polonaise, Sari était à Ankara, mariée à un des proches de l’Ataturk et Eva avait épousé en Juin 1939 un médecin ostéopathe, Eric Valdeman Drimmer. L’ostéopathie science du corps très en avance sur son époque lui avait valu d’être appelé à Hollywood pour y triturer les précieux ossements de la divine Greta Garbo soi-même!

fdd357cxyyc23d72

Eva débarqua donc à Hollywood avec son mari et fut conquise d’emblée! la liberté affichée par les femmes dans la cité du cinéma avait de quoi éberluer une jeune demoiselle éduquée sous des principes mis au goût du jour par Sissi impératrice! A Hollywood, c’est Mae West, Greta Garbo, Marlène Dietrich et Carole Lombard qui fixent les régles! Il n’y a pas à dire, c’est autre chose! D’ailleurs, dès le 6 Mars 1942, Eva divorçe afin d’avoir toute lattitude pour profiter de cette liberté inespérée! Elle argumenta que son cher mari lui refusait les joies de la maternité mais oublia complètement ses instincts maternels avec ses maris suivants!

Gabor Eva

Elle était entretemps devenue actrice, c’est le studio Paramount qui le premier s’était rué sur cette fabulesue créature à la plastique sensationnelle malgré sa petite taille et aux manières parfaites! Dès 1941 on l’avait « testée », mais pas question pour une Gabor de vendre des cigarettes dans un night club entre deux fusillades de gangsters, non! Eva débutait dans un premier rôle face à Richard Arlen! On a sa dignité!

7al14tpg26a32ga4

Mais si les soeurs Gabor eurent d’emblée la réputation de têtes folles noyées dans le champagne rosé, la réalité était bien différente. Dès que la menace nazie fut bien réelle, Eva et le mari de Magda, diplomate de son état, réussirent à faire venir Angelina Jolie en Amérique et dans la foulée réussirent à sauver pas moins de 240 familles juives. Malheureusement, les parents de Jolie refusèrent de quitter leur chère Budapest, ils vécurent toute la guerre terrés sous leur maison et moururent sous les décombres du bombardement allié qui anéantit tout leur quartier.

eva gabor

En 1943, Eva épousait un expert en placements financiers, Charles Isaacs, alors même que Zsa-Zsa mettait le grappin sur Conrad Hilton, mais en 1949 un deuxième divorce mettait fin à cette union dont les résultats, sans doute, ne furent pas à la hauteur des espérances d’Eva.

Eva-Gabor-June-Allyson-Martha-Hyer-My-Man-Gofrey-premiere

Avec les années 50 commencent les années de règne des soeurs Gabor à Hollywood. Elles deviennent des incontournables de la vie mondaine locale. Toujours flanquées aux bras des milliardaires les plus en vue, elles ne paraissent qu’en Rolls-Royce, follement blondes, couvertes de diamants et de fourrures et malgré ce qu’il en coûte de les inviter à dîner, personne ne rechigne sur l’investissement car elles font de la moindre phrase du style « j’ai faim » ou « Où sont les toilettes? » un trait d’esprit si drôle et si raffiné que le lendemain la presse les rapporte à ses lecteurs éblouis. En un mot comme en cent, sortir une Gabor, ça en jette et ce n’est pas à la portée du premier quidam venu.

44opjbp5y27po4j7

Comme Zsa-Zsa, Eva Gabor ne tiendra que peu de premiers rôles, mais elle symbolise tellement le glamour hollywoodien et la chercheuse d’or pourvue de tact mais non de scrupules qu’elle apparaît dans des productions très prestigieuses comme « La Dernière fois que j’ai vu Paris » où elle est la rivale d’Elizabeth Taylor soi-même. Dans les gazettes on se régale de ses tocades pour Glenn Ford, Tyrone Power ou Frank Sinatra.

Mais Eva est à la fois moins tapageuse et plus travailleuse que son illustre soeur. Dès 1949 elle se rue à la télévision et ne quitte plus les plateaux jusqu’en 1994, quelques mois à peine avant son décès! Elle est terriblement présente sur le petit écran et aura même son propre show télévisé. C’est d’ailleurs à la télévision qu’elle doit d’entrer dans la postérité avec le feuilleton « Green Acres » qui sera pour elle ce que sera Dynasty pour Joan Collins: la plus fabuleuse perle de sa couronne pourtant prestigieuse.

ronagabors-300x199

 

 

 

 

 

 

 

Eva se remaria une troisième fois, avec un chirurgien esthétique, John Williams Erbert, le 8 Avril 1956, comme elle allait vers ses 40 ans on la jugea prudente et avisée, mais le mariage fut bref, le 20 Mars 1957 elle divorçait du roi du bistouri.

Le 4 Octobre 1959, elle se maria pour la quatrième fois à Las Vegas avec un fabriquant de tissus, Richard Brown qui lui offrit une bague en diamants tellement époustouflante qu’Elizabeth Taylor frôla la jaunisse!

cuqamnefs7yemaec

Eva aura la curieuse surprise de voir sa bague mise en vente, elle ne s’était pas apperçue qu’on lui avait volée!  Ses bijoux avaient déjà bien moins d’importance que ses chers animaux et sa très luxueuse villa ressemblait de plus en plus à une arche de Noé pour toutous toilettés.

Le quatrième mari passa à la trappe après lui avoir fait quand même beaucoup d’usage car ils divorcèrent en 1973.

La même année elle épousait un vétéran de l’aéropostale, Frank Gard Jamerson qui mettra dans la corbeille de mariage ses quatres enfants, permettant ainsi à Eva de jouer les belles-mères pour une dizaine d’années, le couple divorçait en 1983.

Eva travaillait sans relâche pour la télévision, elle faisait fortune dans le commerce de perruques et devenait peu à peu une des plus farouches égéries de la protection animale, entrant à la maison blanche comme chez elle si d’aventure Ronald Reagan n’obéissait pas immédiatement à une de ses demandes qui avaient tout d’un ordre, souvent relayé par Doris Day, l’autre cauchemar de Reagan!

Mais en 1995, alors qu’elle s’apprête à fêter ses 80 ans, le destin rattrappe Eva Gabor. Elle fait une mauvaise chute dans la baignoire de son hôtel au Mexique où elle passe ses vacances et ne s’en remettra pas. Sa santé décline rapidement et elle décède chez elle le 4 juillet 1995 endeuillant la fête nationale américaine.

A l’heure de sa mort, Angelina Jolie sa mère est toujours de ce monde. Magda et Zsa-Zsa décident de lui cacher la triste nouvelle et deux ans durant vont lui donner régulièrement des nouvelles d’Eva comme si elle était toujours de ce monde, heureuse et en parfaite santé.

Angelina décède en 1997, le 1 Avril comme une très mauvaise blague. En Juin c’est Magda qui tire sa révérence définitive, laissant Zsa-Zsa seule et désemparée.

La tête la plus solidement vissée d’Hollywood va se montrer fragile et influençable après la perte des siens. Victime d’un mari escroc et d’un accident de voiture qui la laisse invalide, Zsa Zsa ne cesse d’agoniser à l’approche de son centième anniversaire. Aux dernières nouvelles son lamentable mari l’avait spoliée de sa fortune, tentait de vendre sa maison, interdisait à sa fille de la visiter et négiciait la future dépouille de Zsa-Zsa, déjà amputée d’une jambe afin de l’exposer nue et empaillée dans un musée après sa mort.

La fin d’un régne.

Pour retrouver Zsa-Zsa: http://cinevedettelasuite.unblog.fr/a-propos/143-zsa-zsa-gabor-lenjoleuse/

px1bc525dcrr5c5x

QUE VOIR?

1941: Forced Landing: Avec Richard Arlen

1941: Pacific Blackout: Avec Martha o’Driscoll et Robert Preston

1952: Love Island: Avec Paul Valentine

1954: The Last Time I Saw Paris: Avec Elizabeth Taylor, Van Johnson et Donna Reed

1955: Artists and Models: Avec Shirley MacLaine, Anita Ekberg, Jerry Lewis et Dean Martin

1957: My Man Godfrey: Avec June Allyson, Martha Hyer et David Niven

1957: The Truth About Women: Avec Julie Harris, Laurence Harvey et Mai Zetterling

1959: It’s Started with a Kiss: Avec Debbie Reynolds et Glenn Ford

1963: A New Kind of Love: Avec Joanne Woodward et Paul Newman

1987: The Princess Academy: Avec Lou Léonard

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream