541: CLAIRE KELLY 1b4cl2pfznr7c427

Claire Kelly reste un véritable « cas » dans l’histoire des beautés hollywoodiennes! Si elle fut célèbre, sous contrat avec les plus prestigieux studios et tourna dans des films de prestige, Elle dut les heures les plus éblouissantes de sa gloire à un évènement mondain qui ne la concernait en rien: le mariage de Grace Kelly.

Lorsqu’à Hollywood on comprit que non seulement Monaco n’était pas Morocco, que Grace ne devenait pas musulmane dans un harem mais ne reviendrait quand même jamais au cinéma , il y eut les irréductibles tels Hitchcock, Cary Grant et Frank Sinatra qui jurèrent de la ramener bientôt aux écrans et ceux qui se mirent à chercher sa « remplaçante ».

claire kelly

Or ils ne cherchèrent même pas, ils décrétèrent  d’emblée que le trône laissé vacant par Grace revenait de droit selon une implacable évidence à Claire Kelly et à personne d’autre! Est-ce ce patronyme commun qui influença ce vote unanime, je l’ignore.

Quoi qu’il en soit, les photos du mariage monégasque firent place dans les gazettes à celles de la nouvelle Kelly qui n’était plus Grâce mais Claire!

Cette succession programmée laissa la principale concernée complètement sidérée, mais l’affaire virait au véritable phénomène de société qui resta pourtant…sans suite!

Personne ne succéda à Grace Kelly.

1b4cabw2htglb1ct

Le 15 Mars 1934 Claire Ann Green naît à San Francisco. Ses parents sont de riches éleveurs de bétail et Claire connaîra une enfance heureuse et dorée avant d’aller parfaire ses bonnes manières dans de stricts collèges du New Jersey.

La jeune fille grandissant en âge mais surtout en beauté tâta du théâtre au collège, devint mannequin alors qu’elle était en vacances à Miami, posa pour quelques publicités qui l’amenèrent à la télévision où elle devint hôtesse sur le talk show de l’hilarissime George DeWitt et dès qu’elle eut un agent, celui-ci lui organisa un test chez MGM.

Nous étions en 1951 et Claire, sans doute grisée par la tournure des choses épousa George DeWitt, alias George J.Florentin.

Très vite Claire est l’heureuse maman d’un petit garçon, Nicholas Christopher qui naît en Septembre, puis d’un second, George Anthony qui vient au monde en 1954. Entre ses deux maternités, Claire pose pour une impressionnante collection de « covers » et défraie la chronique avec les incessantes querelles matriomniales qui font le quotidien de son couple et celui de la presse locale par le même occasion! La MGM n’a rigoureusement rien à lui faire faire et elle devra attendre que Bob Cummings l’invite sur son show tv pour se montrer à nouveau à l’écran en…1955!

Entretemps la tragédie l’avait frappée de plein fouet!

3xv9pztup925zpux

En Novembre 1954, George Anthony a deux mois à peine, la famille est en vacances à Miami et reçoit à dîner le boxeur Pep Willie. L’ancien champion poids plume ne se sépare jamais de son cocker Duc. Nicholas, le fils aîné des DeWitt n’a que trois ans et taquine un peu trop le chien qui le mord à la lèvre. Le petit garçon est emmené aux urgences, il faudra vingt-cinq points de suture, on décide de l’anesthésier. Hélas le petit Nicholas fait une réaction allergique à l’anesthésie et meurt le 6 Novembre 1954 après avoir combattu trois jours et trois nuits dans un poumon d’acier.

Claire Kelly est anéantie et sombre dans une profonde dépression qui va durer près d’un an.

Le public est sincèrement désolé du triste sort qui s’acharne sur la belle Claire et on admire Bob Cummings de l’inviter dans son show pour la sortir de la terrible dépression qui l’accable. Tout le monde sera alors complètement stupéfié de découvrir que la belle désespérée a repris du poil de la bête non grâce à son travail à la télévision, mais plutôt grâce au beau Lance Reventlow qui n’est autre que le fils de la richissime Barbara Hutton!

Claire se sépare de son mari, gagne New-York où son travail à la TV la réclame et se fait recruter par les plus prestigieuses agences de mannequins du moment! Lance passe sa vie à lui téléphoner à un point tel que Barbara Hutton pourtant l’heureuse propriétaire d’une des plus colossales fortunes du monde s’épouvante du montant des factures de téléphone de son fils!

Claire demande le divorce et l’obtient ainsi que la garde de son fils, déclarant à la presse: « A la télévision George DeWitt est un comique exraordinaire, mais à la maison j’attends toujours qu’il me fasse sourire! »

Dès son divorce prononcé, les quandidats à la sucession sentimentale de George, Elvis Presley et le prince Ali Khan en tête, se jetèrent à ses pieds mais Claire les envoya sur les roses, se fendant d’une autre déclaration à propos d’Elvis: « La vie ne m’a pas épargnée, j’ai subi la mort d’un enfant et un divorce difficile, je ne vais pas me distraire avec un gamin! ». Le prince Ali sera qualifié de  » trop godiche »!  plus tard Frank Sinatra aura plus de chance!

En attendant Frankie, il y aura le très amusant épisode Nikki Hilton! Le jeune héritier milliardaire, débarassé d’Elizabeth Taylor et de Joan Collins tombe sous le charme de Claire et celle-ci a même le bonheur de plaire au patriarche Conrad Hilton qui la trouve d’une parfaite distinction, allant jusqu’à l’inviter dans le fief famillial d’Arrowhead Lake pour un week-end « en famille ». Hélas on sait que l’alcool rendait Nikki Hilton aussi abruti que violent et lorsqu’il s’avisa de manquer de respect à Claire en la qualifiant de « poule de luxe » il prit une belle râclée devant papa éberlué!

Pour la première fois, en 1956, elle débute au cinéma dans « The Best Things in Life are Free », une comédie musicale tournée à New-York avec Dan Dailey et Sheree North où Claire ne fait hélas que vaguement se trémousser derrière la danseuse Barrie Chase. Appelons sa performance une « figuration très agitée »!

Vient ensuite l’épisode Frank Sinatra durant lequel ces deux-là se prélassent à Palm Springs loin de la foule curieuse et déchaînée. C’est là que la surprend l’épisode » nouvelle Grace Kelly » La MGM s’empresse de lui trouver des rôles, et tant pis si elle rechigne à s’initier à la plongée sous marine pour « Underwater Warrior », il faut vendre la nouvelle Grace Kelly.

Mais celle-ci est moins docile que la précédente! Il suffit que Frank Sinatra l’appelle et elle saute dans un avion ou dans sa Cadillac pour le rejoindre à Las Vegas!

Dès 1956, la carrière de Claire Kelly est sur une très bonne voie et elle est déclarée la « plus sensationnelle découverte faite par Hollywood depuis Rita Hayworth » ce qui n’est pas rien!

Pour le bien de leur petit garçon elle a repris des relations cordiales avec son ex mari George DeWitt mais alors même qu’elle songe à se remarier avec lui il lui présente sa fiancée, la bombe italienne Silvana Pampanini! Claire s’offusque et se jette à la tête de l’acteur Perry Lopez; la situation tourne à l’aigre et George De Witt quitte la ville en emmenant leur fils sans le consentement de Claire qui met toutes les polices du continent à ses trousses!

DeWitt réagit en publiant la liste de tous les amants de Claire qu’elle aurait présentés à leur fils comme leur « futur papa » mais mal lui en prit car Frank Sinatra y figurait en bonne place et d’un simple coup de fil il refroidit définitivement les fureurs de George DeWitt qui, couvert de sueur froide se voyait déjà enterré quelque part dans le désert du Nevada!

Mais le travail de sape morale qu’avait effecué DeWitt fit pencher la balance de la justice en sa faveur et il obtint la garde de leur fils à cause de la vie bien trop dissolue de Claire pour faire une bonne mère aux yeux de la loi.

Une nouvelle fois elle s’effondra et il fallut pour qu’elle retrouve le sourire que Perry Lopez la demande en mariage le soir de Noël 1959 avec une ensorcelante bague en diamants.

Ils se marièrent le 27 ars 1960, mais ce mariage ne dura guère plus qu’un feu de paille. En 1961, Claire était déjà libre de se remarier dès le 21 Octobre avec Robert Alan Kenaston, fils qu’avait eu l’actrice Billie Dove avec un richissime banquier dont Robert est maintenant l’héritier.

En Juillet 1963 elle divorçait de nouveau après avoir donné le jour à Robert Jr né le 1 Juin 1962.

Claire Kelly ne sera jamais une star mais elle se remariera encore avec un ultime milliardaire, Robert Murphy.

Le  Juillet 1998 elle s’éteignait à Palm Springs où elle avait été tant heureuse avec Frank Sinatra.

Claire Kelly n’avait que 64 ans.

Sa carrière malgré tout ce tapage et sa beauté sensationnelle n’avait jamais vraiment décollé même si elle se montra périodiquement jusqu’en 1972.

15je7sdrrymh51ey

QUE VOIR?

1956:The Best Things in Life are Free: Avec Sheree North, Dan Dailey et Barrie Chase

1958: Snowfire: Avec Don et Molly Macgowan

1958: Party Girl: Avec Cyd Charisse et Robert Taylor

1958: The Badlanders: Avec Kathy Jurado, Alan Ladd et Ernest Borgnine

1959: The Underwater Warrior: Avec Dan Dailey

1959: Ask Any Girl: Avec Shirley MacLaine, Gig Young et David Niven

1965: The Loved One: Avec Anjanette Comer et Dana Andrews

1967: A Guide for the Married Man: Avec Inger Stevens et Walter Mattaw

1972: Straight on Till Morning: Avec Rita Tushingham

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream