590:ASSUMPTA SERNA s_1assumpta-serna

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je pourrais presque créer une nouvelle rubrique parmi tous ces articles, j’y classerais ceux à propos des actrices dont je ne sais rien ou pas grand chose mais que je tiens malgré tout à évoquer; car si leur nom ne figurait pas sur cette déjà longue liste d’actrices « croquées », cela ferait comme une carance, un trou béant, une absence telle qu’on ne verrait qu’elle et surtout ce travail ne serait jamais complet.

Tel est le cas pour cette grande dame du cinéma Espagnol, Assumpta Serna.

Assumpta Serna Rodès naît à Barcelone, la ville de tous les bouillonnements artistiques et intellectuels espagnols le 16 Septembre 1957.

Vous pourriez évidemment vous écrier « On ne peut quand même pas connaître toutes les actrices espagnoles! Pourquoi pas tibétaines? certes, mais la belle Assumpta, si elle débuta en effet pour le cinéma ibérique dans des petits rôles à la fin des années 70, Les rôles en question allaient gagner en importance de film en film pour faire d’elle une tête d’affiche incontournable dès le début des années 80. Elle aurait parfaitement pu se contenter d’un trône doré à l’or fin au panthéon des stars espagnoles, d’autant que l’incontournable Pedro Almodovar allait faire d’elle une de ses grandes favorites, faisant appel à elle pour le rôle mythique de Maria Cardenal dans  »Matador » face à Antonio Banderas.

Mais à l’heure d’entrer dans la légende Almodovarienne, la belle Assumpta faisait déjà ses bagages pour aller conquérir Hollywood jusqu’à faire partie du casting de « Falcon Crest »!

Le cinéma français allait à son tour bientôt faire appel à ses charmes et ses talents et la belle Assumpta aura internationalisé sa carrière dès la fin des années 80.

Beauté fracassante mais non dénuée d’élégance raffinée, Assumpta Serna pourrait être l’Andie MacDowell espagnole.

Mariée à l’acteur écossais Scott Cleverdon rencontré lors d’un tournage, Assumpta Serna reste bien entendu une actrice espagnole, d’abord et avant tout.

Passionnée de son art, grande star de télévision comme de cinéma, Assumpta Serna enseigne son art et écrit des livres très cotés sur le jeu d’acteur.

Star sans vague et sans scandale, Assumpta Serna a donné la réplique à des acteurs aussi variés qu’Antonio Banderas et Jean Carmet, mais aussi Max Von Sydow, Guillano Gemma, Patrick Bauchau, Fred Murray Abraham et quelques divas de la trempe de Jeanne Moreau, Karen Black, Amanda Plummer, Julia Ormond ou Dominique Sanda.

Cette prestigieuse liste de partenaires n’empêche pas la belle ibère de se passionner pour le jeune cinéma et les talents de demain, elle vient d’enchaîner cinq court métrages.

Preuve est donc faite avec Assumpta Serna que la grande dame n’est pas encore un concept tombé en désuétude.

assmumpta-serna-201x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUE VOIR?

1978: L’Orgia: Avec Alicia Orozco

1979:7 Cabalgan hacia la Muerte: Avec Luc Littleroce

1981: Dos y Dos, Cinco: Avec Lolo Garcia et Antonio Ferrandis

1982: Dulces horas Avec Inaki Aierra et Alvaro de Luna

1983: Polvos Mágicos: Avec Carmen Villani et Alfredo Landa

1984: El jardin Secreto: Avec Xabier Elorriaga

1986: Lola: Avec Angela Molina et Patrick Bauchau

1986: Matador: Avec Antonio Banderas

1987: Balada da Praia dos Cães: Avec Patrick Bauchau et Raul Solnado

1987: La Brute: Avec Jean Carmet et Xavier Deluc

1988: The Legendary Life of Ernest Hemingway: Avec Victor Graber et Karen Black

1990: Yo, la peor de todas: Avec Hector Alterio et Dominique Sanda

1991: Rossini! Rossini!: Avec Jacqueline Bisset, Sabine Azéma et Philippe Noiret

1992: La Nuit de l’Océan: Avec Jeanne Moreau et Pierre-Loup Rajot

1992: A Quoi Penses-Tu: Avec Isabelle Pasco et Richard Anconina

1994: Nostradams: Avec Tcheky Karyo, Amanda Plummer, Julia Ormond et Fred Murray Abraham

1995: Les Cent et Une Nuits de Simon: Avec Daryl Hannah et Léonardo di Caprio

1996: The Craft: Avec Neve Campbell et Robin Tunney

1999: Pourquoi pas Moi? Avec Amira Casar et Julie Gayet

2003: Le intermittenze del cuore: Avec Michel Aumont et Hector Alterio

2007: I Vicerè: Avec Alessandro Preziosi

2008: Un si Beau Voyage: Avec Farid Chopel

2009: El asesino a sueldo: Avec Nausicaa Bonnin

2009: Uncertainly: Avec Lynn Collins et Joseph Gordon Levitt

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream