604: SUE ANE LANGDON 4df616f0c36c3e48e8275189520e670b_hsue-ane-langdon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sue Ane Lookhoff naît à  Paterson dans le New-Jersey le 8 mars 1936. Elle tiendra sa vocation de sa mère Grace qui était une soprano lyrique diplômée de la très illustre école Julliard et qui fit carrière honorable avant de se marier a Albert Lookhoff et devenir maman.

Très vite la tragédie va s’abattre sur la famille Lookhoff. Albert meurt brutalement à l’âge de 38 ans, la petite Sue n’a que deux ans. Grace va devoir reprendre sa destinée et celle de sa fille en mains. Elle enseigne le chant lyrique à l’université, mais ce n’est pas une discipline demandée de manière constante . Elle ira d’université en université au gré de ses mandats et Sue grandira sur tous les campus du pays!

sue-ane-langdon-feet-528533-300x258

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était inévitable qu’avec un tel lignage, Sue Ane ne devint pas chanteuse elle aussi et lorsqu’elle sera repérée pour la première fois, elle sera déjà en concert au radio city music hall de New-York! Nous sommes en 1959 et Sue Ane est invitée au « Lux Playhouse » une série télévisée qui accueille de grandes célébrités comme Kathryn Grayson, Anne Baxter, Polly Bergen, Zsa-Zsa Gabor ou Joan Blondell! Pour le cinéma, Sue Ane devra attendre l’année suivante pour furtivement apparaître dans les ombres de Kim Novak et Kirk Douglas dans « Strangers When we Meet » alors qu’elle s’est déjà faite admirer dans cinq séries télévisées depuis ses débuts au Lux Playhouse!

Et non seulement Sue Ane a fait ses débuts en 1959, mais elle a aussi rencontré le grand amour en la personne de l’acteur Jack Emrek qui changera d’ailleurs de carrière après seulement deux séries télévisées, laissant son épouse illuminer seule les petits et grands écrans, mais surtout les petits! Jack a 16 ans de plus que sa belle épouse mais cette différence d’âge ne les empêchera pas de s’aimer pour la vie. Jusqu’à ce que la mort emporte Jack le 27 Avril 2010. Ils s’étaient mariés le 4 avril 1959 et avaient donc fêté leurs 51 ans de mariage moins d’un mois avant la mort de Jack.

Sue Ane était restée très active jusqu’en 1991, année où elle prend sa retraite après avoir rendu son rôle récurrent dans la série « General Hospital ». La carrière de Sue Ane était toujours restée telle qu’à ses débuts: Une présence incessante à la télévision qui fera d’elle une de ses actrices fétiches présente dans toutes les séries mythiques durant ses 30 ans de carrière, et parfois sollicitée par le cinéma, bien que plus rarement. Ce qui ne l’empêchera pas de participer à deux films d’Elvis Presley ou de donner la réplique à Henri Fonda!

Une poignée de films en trente ans de carrière, c’est peu, mais c’est déjà miraculeux pour Sue Ane Langdon d’avoir trouvé le temps de les tourner! Sa dernière apparition au grand écran date de 1989 où elle apparaît dans une très navrante comédie  » UHF » en vieille tante excentrique de province. Il vaut mieux la revoir en diseuse de bonne aventure tout aussi excentrique dans « Roustabout » face à Elvis Presley!

Sue Ane Langdon fut également une des premières grandes vedettes populaires américaines à n’avoir pas une image de grande ravageuse sensuelles des écrans comme Marilyn, Ursula ou Raquel à poser entièrement nue pour le magazine au petit lapin PLAYBOY.

14087542_1_x-242x300

Sue Ane Langdon dans PLAYBOY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite surprise inattendue dans la carrière d’une actrice avec qui le public avait plutôt rendez-vous dans « Mike Hammer », « Bonanza », « 77 Sunset Strip », « Bewitched », « The Man from U.N.C.L.E. », « Perry Mason », « The Wild Wild West » ou the « Dick van Dyke Show »!

sue-ane-langdon-feet-356234-300x214

 

 

 

 

 

 

 

 

QUE VOIR?

1960: Strangers When we Meet: Avec Kim Novak et Kirk Douglas

1961: The Great Impostor: Avec Joan Blackman et Tony Curtis

1964: The New Interns: Avec Stéphanie Powers, Telly Savalas, Barbara Eden et Dean Jones

1964: Roustabout: Avec Barbara Stanwyck et Elvis Presley

1965: When the Boys Meet the Girls: Avec Connie Francis

1966: Frankie and Johnny: Avec Elvis Presley

1966: A Fine Madness: Avec Jean Seberg, Joanne Woodward et Paul Newman

1968: A Man Called Dagger: Avec Terry Moore et Paul Mantee

1979: The Evictors: Avec Jessica Harper et Vic Morrow

1987: Hawken’s Breed: Avec Henri Fonda

1989: UHF: Avec Weird Al Yankovic et Victoria Jackson

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream