606: DORIAN GRAY dorian-gray

Oserais-je dire que je vais faire le portrait de Dorian Gray?

J’ignore pourquoi Maria Luisa Mangini choisit un jour ce pseudonyme pour faire carrière au cinéma. Sans doute l’idée de voir ses films vieillir à sa place. Questionnée sur le sujet, la principale intéressée répondra qu’elle n’y était pour rien. Ce pseudonyme ayant été choisi par le chorégraphe de son premier film qui venait de lire le roman d’Oscar Wilde alors qu’elle se cherchait désespérément un nom de bataille. J’ignore si c’est vrai ou faux, la seule chose que nous apprenons ici avec certitude c’est que Dorian Gray débuta dans une comédie musicale!

Notre héroïne naît à Bolzano, au pied des Dolomites le 2 Février 1928. Aimant comme nombre de coquettes des écrans semer le doute sur l’année de son auguste naissance, elle en reculera régulièrement l’heure fatidique jusqu’à naître en 1936!

dorian gray

Dorian est très belle et se crée un personnage dès ses débuts. Nous sommes en 1950, elle paraît d’abord brune et aguichante, les cheveux coupés courts et les lèvres tartinées à outrance de rouge à lèvre écarlate. Elle préfigure la Gina Lollobrigida de « Trapèze ».

Ensuite, blonde, les cheveux longs et crantés à la Rita Hayworth, la démarche chaloupante et les faux-cils démesurés, elle parodie à merveille les divinités hollywoodiennes. Dotée d’un sens inné du comique, il n’est certainement pas faux de dire qu’elle ouvre en Italie la voie royale des blondes idiotes dont Marilyn Monroe sera en Amérique le plus flamboyant exemple et symbole tout à la fois!

Les meilleurs comiques italiens ne s’y trompent pas et la réclament à corps et à cri. Nino Manfredi, Walter Chiari, Alberto Sordi, Ugo Tognazzi se prosternent à ses pieds pour obtenir sa participation, puis c’est Toto, monument historique de l’humour à l’italienne qui fait d’elle sa partenaire fétiche!

Dorian Gray est une des plus grandes vedettes italiennes durant toutes les années cinquante, et même si elle ressemble de plus en plus à Jessica Rabbit ou Diana Dors, la décennie se terminera en apothéose puisque Michelangelo Antonioni et Federico Fellini font appel à ses services!

Luigi Comencini la distribue dans » Mogli Pericolose » et sa prestation dans un second rôle face à Sylvia Koscina et Rossano Brazzi lui vaudra d’être honorée du ruban d’argent. Nous sommes en 1958, Dorian Gray est au sommet, pourtant, sa carrière, déjà, touche à sa fin.

dorian-gray-et-son-ruban-dargent-300x225

Dorian Gray honorée du ruban d’argent en 1958

Elle tourne encore quelques films dignes de son talent, elle est dirigée par Dino Risi, donne la réplique à Vittorio Gassman; Marcello  Mastroianni, Michèle Morgan ou Silvana Mangano. Mais les années 60 qui s’amorcent ne sont pas les années 50 qui s’achèvent.

L’Italie où les carcans sociaux et religieux sont plus pesants qu’ailleurs met également plus de fureur à s’en débarrasser. Le pays et son cinéma lorgnent vers une libération des mœurs des corps et du langage. Sylvia Koscina, la belle Yougoslave à qui elle donna plusieurs fois la réplique est bien dans l’air du temps. Ses bikinis se réduisent à une vitesse telle qu’elle décide bientôt de s’en passer tout à fait. Dorian, empêtrée dans la traîne de son fourreau de paillettes roses est un peu décontenancée.

Elle avait pourtant joué une vamp yé-yé du meilleur effet dans « Racconti d’Estate » dont la vedette était Michèle Morgan avec qui elle tournera également deux fois.

dorian-gray-1

Elle s’égare dans quelques niaiseries qui avaient le mérite de surfer sur la vague de l’espionnite qui venait de s’emparer du cinéma en oubliant que James Bond n’est pas italien.

Sa longue liaison avec un magnat de la presse venait de faire d’elle la maman d’un petit Massimo, Dorian préféra « s’éloigner quelque peu du cinéma » selon ses dires.

En fait on ne la revit pas. Nous étions en 1967, elle venait de terminer un film idiot, mais en grande vedette, soyons justes.

Elle possédait une somptueuse villa près de Trente, elle s’y retira pour élever son fils et peu à peu l’oubli se fit sur ses films et son nom.

Le 16 Février 2011, elle refit à nouveau parler d’elle, mais de bien lugubre manière. On apprenait avec stupeur que la blonde si délicieuses des comédies des années 50 s’était suicidée dans sa belle villa d’une balle dans la tête. Elle avait fêté ses 84 ans 14 jours plus tôt et jugé que c’était suffisant.

Celine Colassin

dorian-gray2-264x300

QUE VOIR?

1951: Accidenti Alle Tasse!!: Avec Riccardo Billi

1951: Il Mago per Forza: Avec Isa Barzizza et Sophia Loren

1952: La Regina di Saba: Avec Leonora Ruffo

1955: Io Piaccio: Avec Walter Chiari, Peppino Di Filippo et Tina Pica

1956: Toto, Lascia o Raddoppia? Avec Toto, Valeria Moriconi et Rossana Schiaffino

1956: Toto, Peppino e…La Malafemmina: Avec Toto et Peppino di Filippo

1957: Le Notti di Cabiria: Avec Guilletta Massina et François Perier

1957: Il Grido: Avec Gabriella Pallotta, Steve Cochran et Alida Valli

1958: Mogli Pericolose: Avec Sylvia Koscina et Rossano Brazzi

1958: Racconti d’Estate: Avec Michèle Morgan, Marcello Mastroianni, Sylvia Koscina et Alberto Sordi

1959:Vacanze d’inverno: Avec Michèle Morgan, George Marchal et Vittorio de Sica

1959: Le Sorprese dell’Amore: Avec Sylva Koscina et Anna-Maria Ferrero

1960: Crimen: Avec Vittorio Gassman, Alberto Sordi, Nino Manfredi et Franca Valeri

1960: La Reine des Amazones: Avec Gianna Maria Canale et Rod Taylor

1962: Finden sie, Dab Constanze Sich Richtig Verhält: Avec Lilli Palmer et Carlos Thompson

1965: Thrilling: Avec  Walter Chiari et Nino Manfredi

1967: I criminali della metropoli: Avec Tony Kendall

1 réponse
  1. laurence
    12 novembre, 2017 | 17 h 44 min | #1

    dure la fin !

    Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream