625: SUSANNE CRAMER 3683404509_07ef9153f8

Si l’expression « Vivre jeune, mourir vite » semble avoir été inventée pour James Dean, il faut reconnaître qu’elle va comme un gant à la très belle Susanne Cramer.

Cette très jolie blonde à la fraîcheur radieuse naît à Francfort, le 3 Décembre 1936.

Vingt ans plus tard elle est une jeune première très sollicitée dans son pays d’origine et la France lui fait les yeux doux. Elle est également tombée follement amoureuse de l’acteur Herman Nehlsen qui la fascine et la subjugue avec ses 17 ans de plus qu’elle. Le couple convole en justes noces et c’est l’avisé mari qui incitera sa ravissante épouse à considérer sa carrière d’actrice d’une manière plus intellectualisée. Car peut-on en effet espérer prestigieuse renommée en tournant « L’enlèvement de miss Nylon »?

susanne-cramer

Susanne tenta donc l’intellectualisation des choses et tomba follement amoureuse de l’un de ses partenaires, l’acteur Claus Biederstadt qui vient semer le trouble dans un mariage qui n’avait pas besoin de ça pour se défaire. La presse people teutonne se passionna pour les amours aussi malheureuses que compliquées de la belle actrice qui tenta de mettre fin à ses jours. S’étant ratée, elle recommença et se rata de nouveau. Après les soupirs de compassion vinrent les ricanements. Ses affres sentimentales et hospitalières ne l’empêchant pas d’aligner une dizaine de films à la suite et franchir les Dolomites pour donner la réplique à Vittorio de Sica!

annecramerzd9twqtxn4gb9dwg-209x300

En 1957, Susanne, toujours radieuse convole avec le nouvel homme de sa vie, l’acteur Helmuth Lohner. Presse et public se frottent les mains espérant bien de nouveaux tumultes comme Susanne en a le secret. Personne ne sera déçu!

Après seulement cinq mois de mariage, Susanne et Helmuth divorcent. Rien de bien palpitant encore, sauf qu’ayant retrouvé leur liberté, les ex époux se remarièrent dans la foulée. Le temps pour Susanne de mettre au monde sa petite Konstanze et ils redivorçaient de plus belle!

susannecramer

Considérée comme une sorte de Jayne Mansfield pour gazettes teutonnes en mal de sensations fortes, Susanne choisit l’exil hollywoodien dès 1964. Si elle ne tournera que très peu pour le cinéma durant sa période américaine, la télévision s’entiche de sa gracieuse blondeur et elle ne cesse de tourner, passant de « Bonanza » à « Mannix », de « Perry Mason » à « L’Homme de Fer ».

En 1966 c’est en vedette hollywoodienne qu’elle séjourne en Allemagne et elle en profite pour se rendre à Munich, impatiente de visiter sa meilleure amie Renate Ewert. Mais Renate, sombrée dans le désarroi le plus profond s’est claquemurée chez elle et s’est laissée mourir de faim. Susanne ne trouvera qu’un corps en décomposition.

2911721129_03689f9d6dsusanne-cramer

Profondément choquée, Susanne Cramer rentre à Hollywood retrouver son nouveau mari l’acteur américain Kevin Hagen. Elle l’ignore encore mais elle ne reverra jamais l’Allemagne.

En 1969, le 7 Janvier, Susanne Cramer décède dans une clinique de Californie emportée par les complications d’une pneumonie. Elle n’avait que 32 ans…Depuis un mois.

annecramer-212x300

D’autres sources évoquent une erreur médicale qui lui aurait été fatale.

Celine Colassin

images-2

QUE VOIR?

1955: Les Assassins du Dimanche: Avec Barbara Laage, Dominique Wilms et Michel André

1956: Waldwinter: Avec Sabine Berthmann, Klaus Kinski et Claus Holm

1957: Das Glück Liegt Auf Der StraBe: Avec Christiane Maybach et Doris Kirchner

1957: Der Kühne Schwimmer: Avec Gunther Philipp

1957: Vacanze a Ischia: Avec Isabelle Corey et Vittorio de Sica

1959: Nick Knattertons Abenteuer: Avec Karl Lieffen

1964: Bedtime Story: Avec Shirley Jones, Marlon Brando et David Niven

1965: Dear Brigitte: Avec James Stewart

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream