649: FRAN JEFFRIES 3077547083_1_7_ao9oaviw

Est-ce une raison parce que la belle Fran Jeffries n’a tourné que cinq films durant toute sa carrière de l’oublier dans ces pages? Certes non si je m’en réfère au titre même de mon blog!

Notre étoile filante du jour naît à San José en Californie le 18 Mai 1937.

La belle qui se destinait uniquement à la chanson, vient au cinéma par l’entremise de son premier mari, le chanteur argentin Dick Haymes.

9323990_ori

Courtisé un temps par Hollywood où il a même tenu quelques premiers rôles, il s’y était surtout fait une réputation de « tombeur de ces dames » et est déjà divorcé quatre fois lorsqu’il devient le mari de Fran Jeffries.

Des divorces dont on a beaucoup parlé puisque le sex madame Haymes ont pour noms Edith Harper, Joanne Dru, Nora Eddington et Rita Hayworth.

Fran Jeffries âgée tout juste de 21 ans a d’ailleurs assez de cran pour épouser Dick Haymes de 17 ans son aîné, car les tumultes de son divorce avec Rita Hayworth sont encore dans toutes les mémoires: violences conjugales, extorsions de fonds, chantage, alcoolisme et j’en passe de plus ravissantes comme maltraitance aux enfants etc.

fran_jeffries_stripping-199x300

Le couple convole pourtant en 1958 pour divorcer en 1964 après la naissance de leur fille Stéphanie Haymes.

L’année suivante, Fran épouse le réalisateur Richard Quine éternel chevalier servant de Kim Novak avec qui on l’a fiancé avec une régularité de métronome durant des années. Mais Richard Quine est également un homme divorcé après un terrible drame qui avait ému en son temps le public comme toute la capitale du film. Au cours d’une partie de chasse il avait grièvement blessé son épouse, la très prometteuse actrice Susan Peters qui restera paralysée. Ce drame on le sait a bouleversé la vie de Richard Quine qui finira par se donner la mort après des années de dépression en 1989. Fran et lui étaient divorcés depuis 1969, leur mariage avait tenu quatre ans.

fran-jeffries-199x300

L’actrice se remariera encore une très brève et ultime fois avec le musicien Steve Schaeffer de 1971 à 1973.

Si comme on le voit, les apparitions de Fran Jeffries au cinéma furent plutôt chiches, c’est dans la chanson qu’elle mena une carrière qui sans atteindre les sommets d’une Tina Turner ou d’une Shirley Bassey lui permettra quand même de chanter avec Tom Jones, Dean Martin ou Elvis Presley ce qui n’est quand même pas donné à tout le monde!

fran jeffries

La belle Fran Jeffries marquera également l’histoire du magazine « Playboy » Apparue une première fois sous le titre « FANTASTIC »! Elle reviendrait une seconde fois afficher ses charmes de 45 ans sous le titre de « STILL FANTASTIC » et ceci la résume on ne peut mieux!

fran-jeffries1-231x300

Celine Colassin

QUE VOIR?

1958: The Buccaneer: Avec Claire Bloom, Inger Stevens, Charles Boyer et Yul Brynner

1963: The Pink Panther: Avec Capucine, Peter Sellers et David Niven

1964: Sex and the Single Girl: Avec Natalie Wood, Lauren Bacall, Tony Curtis et Henri Fonda

1965: Harum Scarum: Avec Elvis Presley

1969: Gun Crazy: Avec Geneviève Page et Richard Widmark

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream