653: DINA SASSOLI sassoli

Comme Federico Fellini, Dina Sassoli naît à Rimini , sur les côtes de l’Adriatique en Emilie Romagne.

Federico était né le 20 Janvier 1920, Dina vient au monde le cinq Août de la même année. Il semble que les bonnes fées s’intéressaient alors beaucoup à ce qui n’était encore qu’un petit village avant de devenir une des stations balnéaires les plus fréquentées du pays.

Devenue une ravissante jeune fille rêvant de cinéma, Dina prit son courage à deux mains, bien avant Federico et gagna Rome. Nous étions à la fin des années 30, L’Italie est encore en pamoison sous la coupe de Benito Mussolini qui révolutionne le cinéma et fait sortir Cinecitta de terre, rêvant de concurrencer Hollywood et faire du cinéma une des plus puissantes entreprises du pays. Pour se faire, on lance de nombreux concours à travers tout le pays grâce aux nombreux magazines consacrés au cinéma, Dina gagne celui du magazine « FILM »

5237031_1_ldina-sassoli

Dina pouvait-elle rater ça? la ravissante demoiselle gagna donc Rome, fit ses premières figurations au cinéma dès 1939 mais rencontra surtout l’amour avant le succès. Tombée follement amoureuse d’un jeune acteur qui deviendrait une des valeurs les plus sûres des décennies suivantes: le beau Massimo Serrato avec qui elle forme un couple jeune, beau et follement romantique.

Cette liaison d’éternels fiancés ne sera d’ailleurs pas étrangère aux premiers succès des derniers Roméo et Juliette de l’avant guerre.

e161_1_sbl-1

Le dictateur ne rêve pas que de cinéma, il rêve de conquête, ce sera la guerre et paradoxalement le premier âge d’or du cinéma italien. C’est le règne des grandes divas mussoliniennes, provocantes, tapageuses, luxueuses et belles à mourir rien n’est trop beau, aucune mise en scène n’est trop luxueuse pour faire rutiler les Clara Calamai et les Doris Duranti à l’écran! Mois tapageuse, Dina Sassoli  qui tournera pourtant avec les deux est pour le cinéma italien des années guerre ce que sera bientôt Anouk Aimée pour le cinéma français. A peine quelques mois après son arrivée à Rome, elle fait la connaissance du réalisateur à succès Mario Camerini qui fait d’elle la vedette de ses comédies.

don_giovanni-300x230

Don Giovanni

La réussite de Dina est fulgurante. Débarquée en 1939, petite figurante dans l’ombre de la française Madeleine Sologne, elle est déjà connue dès 1940, grande vedette en 1941 et superstar en 1942!

Mais le cinéma de Mussolini n’a pas que ses admirateurs inconditionnels. Il y a les cinéastes et les acteurs qui n’apprécient ni la politique du pays ni les vues artistiques du tyran qui clame ses discours comme s’il était sur la scène de l’opéra comique avant de s’en aller faire le baisemain à Hitler en coulisses.

Et dans le rang des opposants en art, il y a la tempétueuse Anna Magnani qui crache avec beaucoup de conviction sur les films que tournent des actrices comme Anna Sassoli, même s’il se murmurera toujours que la verdeur de ses critiques tenait surtout au fait qu’elle n’était pas assez belle pour briller dans ce cinéma là et avait échoué aux portes de la gloire malgré ses efforts très appliqués.

sassoli-1

Mais la tempétueuse Anna va surtout convaincre le beau Massimo.

Il quitte Dina pour Anna, une femme 12 ans plus vieille qu’elle (et huit ans plus vieille que lui) et qui ne tourne encore que des seconds rôles avec le comique Toto. mais une femme avec qui il aura un enfant. Luke qui naît le 23 Octobre 1942 et qui restera le seul enfant d’Anna Magnani et gravement handicapé à cause de la poliomyélite.

On le sait, la liaison entre Massimo Serrato et Anna Magnani sera courte, elle va bientôt rencontrer son seigneur et maître Roberto Rossellini.

Diana Sassoli continua de faire des films, c’est l’activité qui convient le mieux à une star et elle était une star!

sassoli1

@Marlène Pilaete de l’Encinemathèque

Et lorsque Roberto Rossellini sera reconnu comme un génie national et Anna Magnani comme sa muse, Dina Sassoli haussera ses belles épaules, n’est-elle pas la muse de Mario Camerini? Ce qui met Dina sur un pied d’égalité avec Vittorio de Sica puisqu’il est, lui, l’acteur préféré de Camerini.

Mussolini mis hors d’état de nuire, la carrière au cinéma de Dina Sassoli connut un net ralentissement. Non qu’elle prit le deuil du dictateur ou inquiétée come le fut Doris Duranti forcée à l’exil, Tout simplement parce que l’Italie exsangue n’avait plus de quoi tourner autant de films, on n’avait même plus de pellicule et il faudra toute l’intelligence de ses amis Vittorio de Sica et Alberto Lattuada pour faire renaître le cinéma italien de ses cendres. n attendant le néo réalisme, Dina Sassoli avait fait les grands sois du théâtre.

Elle reviendra bien entendu tourner, même si le temps passant, elle ne tient plus l’emploi de douce Juliette mais de femmes plus mûres. Dina n’est plus une jeune première, il y a donc en toute logique moins de rôles pour elle. Une nouvelle génération d’actrices est née des décombres de la guerre, elle sont pour nom Gina Lollobrigida, Silvana Pampanini, Lucia Bose, Sophia Loren et bien d ‘autres.

Dina ne s’en offusqua pas, il n’y avait rien là que de très normal et puis après tout, n’était-elle pas une star d’avant guerre? On a beau dire, mais ça change tout!

Elle ira de beaux rôles de composition au cinéma en grands rôles au théâtre avant que la télévision ne soit suffisamment mûre pour qu’elle s’y engouffre et y connaisse de nouveaux grands succès.

Et puis si ses grandes rivales du temps de Mussolini qui brillèrent bien plus qu’elle ne sont plus que de lointains souvenirs, ne va-elle pas, elle, donner la réplique à Elizabeth Taylor?

En 1986, Dina termine sa carrière en donnant la réplique à Claudia Cardinale dans « La Storia »

Le 24 Mars 2008, elle s’éteint dans sa paisible retraite romaine. Elle avait 87 ans.

Il y avait plus de vingt ans que Dina Sassoli n’était plus apparue à l’écran. mais Dina qui s’en allait fut ce jour là une déchirure pour tous les italiens.

Celine Colassin

bt9tnv

 

QUE VOIR?

1939: Le Père Lebonnard: Avec Madeleine Sologne et Ruggero Ruggeri

1939: Follie del Secolo: Avec Paola Barbara et Armando Falconi

1940: Miseria e Nobiltà: Avec Elli Pavro et Vicenzo Scarpetta

1940: Alessandro, Sei Grande! Avec Armando Falconi et Vivi Gioi

1940: Kean: Avec Germana Paolieri et Rossano Brazzi

1941: I Promessi Sposi: Avec Gino Cervi

1942: Perdizione: Avec Adriano Rimoldi

1942: Don Giovanni: Avec Paolo Stoppa et Adriano Rimoldi

1942: La Morte Civile: Avec Carlo Ninchi

1942: Il Leone di Damasc: Avec Doris Duranti et Carla Candiani

1942: Capitan Tempesta: Avec Carla Candiani et Doris Duranti

1945:Due Lettere Anonime: Avec Clara Calamai

1945: Nessuno Torna Indietro: Avec Doris Duranti Elisa Segani, Valentina Cortèse et Maria Denis

1945: Canto, ma Sottovoce… Avec Mariella Lotti et Francesco Albanese

1946: Pian Delle Stelle: Avec Emilio Baldanello

1946: Umanità: Avec Gino Cervi et Roldano Lupi

1946: Un Giorno Nella Vita: Avec Mariella Lotti et Elisa Segani

1947: Il Cavaliere del Sogno: Avec Mariella Lotti et Amedeo Nazzari

1949: Il Mulino del Po: Avec Carla del Poggio et Jacques Sernas

1951: L’Ultima Sentenza: Avec Antonella Lualdi et Charles Vanel

1952: I Figli non si Vendono: Avec Léa Padovani et Jacques Sernas

1953: L’Envers du Paradis: Avec Denise Vernac, Erich von Stroheim et Jacques Sernas

1956: Kean: Avec Eleonora Rossi Drago et Vittorio Gassman

1972: Fratello Ladro: Avec Graziella Granata et Gino Cervi

1973: Ash Wednesday: Avec Elizabeth Taylor, Henri Fonda et Helmut Berger

1976: L’Agnèse va a Morire: Avec Ingrid Thulin et Michèle Placido

1980: Oggetti Smarriti: Avec Mariangela Melato et Bruno Ganz et  Renato Salvatori

1980: Voltati Eugenio: Avec Carole André et Bernard Blier

1986: La Storia: Avec Claudia Cardinale

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream