judi dench

De trouver le nom de Judi Dench parmi mes étoiles filantes va, je n’en doute pas, en faire bondir plus d’un.

Je peux certes le comprendre mais je peux aussi le justifier. Tout d’abord, quel que soit le prestige de miss Dench, ce n’est pas celui de Marilyn Monroe, Brigitte Bardot ou Sophia Loren. Ensuite, ce blog se limite aux actrices du XXème siècle.

Or il se trouve que miss Dench devenue une inséparable de James Bond a surtout pris du galon dans le siècle suivant, c’est à dire le nôtre. Dans les années qui précédèrent le 1 Janvier 2001, miss Dench était déjà une grande dame, certes, mais une grande dame du théâtre.

judi dench

Notre héroïne du jour vient au monde le 9 Décembre 1934, la même année que Brigitte Bardot et Sophia Loren déjà citées. Elle naît sous le patronyme de Judith Olivia Dench.

L’heureuse naissance a lieu en Angleterre, à Heworth, proche banlieue de la ville d’York dans le Yorkshire. Et ceci bien que les parents de Judi, Reginald et Eleonora soient irlandais.  Ils se sont rencontrés sur les bancs de la fac de médecine à Dublin.

Dès l’enfance, Judi que le théâtre passionna dès le temps du biberon ou peu s’en faut, aura des liens indirects avec le théâtre. Son père a de nombreux acteurs dans sa clientèle de médecin et sa mère est devenue costumière au théâtre municipal d’York.

judi dench

On ne fera donc aucune objection à ce que la jeune fille suive une formation d’actrice, formation qui lui permettra d’intégrer la très prestigieuse « Royal Shakespeare Company ».

Servante de Shakespeare, c’est pourtant sur un tout autre registre qu’elle devient une actrice célèbre, et ce presque du jour au lendemain. C’est elle qui crée le personnage de Sally Bowles sur scène dans la comédie musicale « Cabaret » et si quelques critiques un peu acerbes déclarèrent: « Après tout il n’est écrit nulle part que Sally Bowles chante juste et bien!« , le succès sera colossal. Nous sommes en 1968, l’année suivante, la pièce sera portée à l’écran.

judi dench dans cabaret

judi dench dans cabaret

Mais hélas pour Judy, le rôle de Sally ira comme on le sait à Liza Minelli, rôle sur lequel l’actrice bâtira sa gloire et lui vaudra outre un oscar, un prestige définitif.

A l’heure où Liza Minnelli s’empare du rôle de Sally Bowles, Judi Dench a déjà fait beaucoup de télévision et tâté du cinéma. Elle a débuté en fanfare en tenant dès 1959 le rôle titre de la série télévisée « Hilda Lessways » au petit écran et a enchaîné les tournages télévisés cinq ans durant avant de débuter au grand écran.

C’était dans « The Third Secret » en 1964 avec le beau Stephen Boyd et Richard Attenborough. Elle n’avait certes encore qu’un petit rôle, les vedettes féminines de la chose étant Diane Cilento (Madame James Bond Connery à la ville) et Paméla Franklin.

judi-dench

Judi Dench réintègre ensuite son cher théâtre et reprend son incessant travail à la télévision. Quelques films, de ci de là, mais rien qui ne bouleverse le box office sur l’île de sa majesté la reine des buveurs de thé.

Il faut attendre 1985 pour un nouveau succès, celui de « Chambre avec Vue » de James Ivory. Mais là encore, si le film fait une très belle carrière internationale, Judi Dench n’en est pas la star, ni même le second rôle féminin. La place est occupée par une autre actrice qu’elle a déjà trouvée plus d’une fois et retrouvera encore sur son chemin: Maggie Smith.

Non seulement Judi Dench n’a jamais fait du cinéma sa priorité dans son plan de carrière, ce qui fait d’elle une actrice difficile à distribuer dans des films puisqu’elle est sans cesse occupée ailleurs; mais au rayon des grandes dames anglaises, elle n’est pas seule.

Vanessa Redgrave et surtout Maggie Smith sont bien plus célèbres et populaires qu’elle et ont déjà été sanctifiées par Hollywood dès les années 60. Dès qu’il y a un rôle dans le genre « first lady », C’est d’abord à Maggie qu’on le propose, ensuite à Vanessa et puis enfin, seulement, peut-être à Judi. Sans compter qu’Helen Mirren est venue s’ajouter à la liste des prestigieuses et a distancé Judi à la course hollywoodienne.

Il faudra presque un miracle pour changer la donne ou tout du moins faire de Judi Dench l’égale en prestige de ses illustres consœurs.

Le miracle aura lieu, il s’appellera James Bond.

En 1995,  avec Golden Eye,Judi Dench intègre le casting récurrent de la très prestigieuse série. Elle devient M, elle devient « la patronne », la big boss du plus célèbre agent secret du monde!

Judi Dench touche à la gloire mondiale après avoir fêté ses 60 ans!

Elle devient une incontournable des « blockbusters » hollywoodiens, toujours avec Maggie Smith et Helen Mirren, Vanessa Redgrave ayant pris ses distances avec le métier de grande dame.

Depuis 1995, Judi Dench met les bouchées doubles et aligne les rôles dans les films les plus prestigieux mis en chantier par Hollywood à son intention entre deux James Bond. Avec toujours et comme il se doit, une immense prédilection pour tout ce qui touche, de près ou de loin, à son cher Shakespeare.

Ce n’est évidemment pas un hasard si en 1999 elle était couronnée aux Oscars pour son second rôle dans « Shakespeare in Love ». Elle avait déjà été nommée en 1998, elle le sera encore en 2001. 2002, 2006 et 2007.

On le voit, pour miss Dench, le nouveau siècle est cinématographiquement bien plus profitable que le précédent!

Celine Colassin

Judi Dench

QUE VOIR?

1964: The Third Secret: Avec Diane Cilento, Pamela Franklin et Stephen Boyd.

1965: Four in the Morning: Avec Ann Lynn

1965: A Study in Terror: Avec Barbara Windsor et Adrienne Corri

1968: Le Songe d’une Nuit d’Été: Avec Diana Rigg et Helen Mirren

1974: Luther avec Stacy Keach

1985: Whetherby: Avec Vanessa Redgrave et Ian Holm

1985: A Room with a View: Avec Helena Bonham Carter et Maggie Smith

1989: Henri V: Avec Richard Branagh

1996: Hamlet: Avec Julie Christie et Richard Branagh et Gérard Depardieu

1997: Tomorrow Never Dies: Avec Pierce Brosnan

1997: Mrs Brown: Avec Billy Connolly

1998: Shakespeare in Love: Avec Gwyneth Paltrow et Joseph Fiennes

1999: The World is not Enough: Avec Pierce Brosnan et Sophie Marceau

1999: Tea with Mussolini: Avec Cher, Maggie Smith et Joan Plowright

2000: Chocolat: Avec Juliette Binoche

2001: Iris: Avec Jim Broadbent et Kate Winslet

2002: Die Another Day: Avec Pierce Brosnan et Halle Berry

2002: The Importance of Being Earnest: Avec Reese Witherspoon et Rupert Everett

2004: Ladies in Lavender: Avec Maggie Smith

2005: Mrs Henderson Presents: Avec Bob Hoskins

2005: Pride and Prejudice: Avec Keira Knightley

2006: Casino Royale: Avec Daniel Craig et Eva Green

2006: Notes on a Scandal: Avec Cate Blanchett

2009: Nine: Avec Daniel Day Lewis

2011: Jane Eyre: Avec Mia Wasikowska

2011: J.Edgar: Avec Leonardo di Caprio et Naomi Watts

2011: My Week with Marilyn: Avec Michelle Williams

2011: Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides: Avec Johnny Depp et Penelope Cruz

2012: Run for your Wife: Avec Denise van Outen

2012: Skyfall: Avec Daniel Craig et Naomie Harris

2013: Philomena: Avec Steve Coogan

2015: The Second Best Exotic Marigold Hotel: Avec Maggie Smith

6 réponses
  1. hugongerard
    7 juillet, 2014 | 11 h 38 min | #1

    C est dommage qu elle meurt dans le dernier James Bond : Skyfall avec Daniel Craig , elle était bien dans le rôle de M patron de 007 .

    Répondre

  2. 7 juillet, 2014 | 11 h 47 min | #2

    C’est vrai, si on avait pu dézinguer Daniel Craig à sa place on y aurait gagné!

    Répondre

  3. dauphinet
    24 février, 2016 | 9 h 30 min | #3

    je vous trouve assez sévère avec Judi Dench remarquable actrice (quelle idée de la comparer avec Sophia Loren ou Bardot qui n’ont jamais fait de théâtre, ); Je viens de la voir dans  » chronique d’un scandale  » avec Cate Blanchett (actrice fabuleuse aussi) à la télévision. je pense en effet que Judi Dench et Maggie Smith (voir Downtown abbey)
    restent les meilleures de leur génération en tout cas suivi d’Hellen Mirren (le cinéma britannique se porte très bien non )

    Répondre

    • 24 février, 2016 | 9 h 46 min | #4

      Ah mais Bardot a fait du théâtre!
      J’ai été sévère? c’était bien involontaire, je vais revoir mon texte.
      Merci cher ami

      Répondre

      • 24 février, 2016 | 9 h 52 min | #5

        Ah mais après relecture je n’ai pas comparé leur talent ni leur expérience mais le tumulte médiatique autour de leur personnes respectives. Et qui oserait dire que l’on parlait autant de Judi Dench que de Marilyn Monroe? Personne nous sommes d’accord.
        Outre le fait que j’ai souligné qu’elle était née la même année que BB et Loren, je ne crois pas me tromper en disant que sa starification est venue sur le tard et qu’au XXème siècle, objet de ce blog elle n’était pas un grand nom du box office indépendamment de son talent que je ne songe pas à contester. je n’ai donc nullement été sévère mais objective me semble-il ;-) Celine

        Répondre

  4. Datazoom
    1 avril, 2016 | 10 h 31 min | #6

    Alors Céline, on est distraite ?? 2012: Skyfall: Avec Michael Craig et Naomie Harris… Depuis quand Mr Craig se prénome t-il Michael ?? et puis vous avez oublié en 1995 GoldenEye, sa première participation en tant que M…

    Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream