dougan vikki

S’il est une actrice qui « tourna le dos à la gloire » au sens propre du terme, c’est bien Vikki Dougan!

En plein milieu des années 50 où la mode chez les actrices était aux bustes opulents, il n’y en avait que pour Jayne Mansfield,  Elizabeth Taylor, Jane Russell, Anita Ekberg, Marilyn Monroe, Sophia Loren, Mamie van Doren, Gina Lollobrigida et quelques autres divinités du balconnet gâtées par la nature. Audrey Hepburn et Lauren Bacall faisaient office de révolutionnaires aux yeux de certains pour oser s’afficher avec le buste menu. Aux yeux de certains autres elles faisaient même figure d’erreurs de la nature! C’est dire l’impact du bonnet D dans les années 50.

dougan vikki

Et puis surgit Vikki Dougan, lors d’une party ou d’un festival que l’histoire n’a pas retenu puisqu’une révolution éclatait! Cette starlette inconnue portait une robe fourreau prête à craquer mais fermée jusqu’au cou. Et pour cause. Son décollette plongeant était dans le dos et descendait aussi bas que la décence ne le permettait déjà plus tout à fait. L’effet fut sidérant! Le très sérieux LIFE magazine la suivit dans la rue alors qu’elle portait un de ses décolletés dorsaux qui étaient devenus célèbres du jour au lendemain.  Il s’agissait de photographier et comptabiliser les troupeaux d’admirateurs ébahis d’admiration survoltée qui la suivaient.

vikki dougan

La jeune starlette, fière de son effet allait faire de son dos non seulement sa marque de fabrique, son identité artistique et l’étendard de sa sensualité mais le nec le plus ultra, certes auto proclamé de la nouvelle tendance érotique au cinéma.

Elle n’hésitait d’ailleurs pas à déclarer: « Mes seins sont normaux, que voulez vous que je fasse? Aujourd’hui il faut qu’ils soient véritablement disproportionnés pour que les photographes s’intéressent à vous. Alors comme j’ai un joli dos, j’en profite! »

vikki dougan

La future Vikki Dougan naît sous le patronyme d’Edith Tooker en 1929 à Brooklyn. Ses parents, Wilber et Marie ne sont pas riches et vivent chez les parents de Marie: Thomas et Edith Dougan.

Edith grandit donc dans l’affection de quatre adules au lieu de deux et considérée comme la merveilleuse petite princesse de la famille. Il faut dire que la petite Edith est une enfant très sage doublée d’une petite fille absolument ravissante. Elle est si belle qu’à 11 ans elle décroche son premier contrat dans une agence de mannequins spécialisée dans le ‘teen-age »

La petite Edith fut elle grisée par ses premier spas dans l’univers de la mode? Je l’ignore, mais à force d’entendre vanter sa beauté dont elle ne doutera scrupuleusement jamais, elle aurait d’ailleurs eu bien tort, elles ‘inscrit le plus naturellement du monde à un concours de beauté qu’elle gagne haut la main alors qu’elle n’a que 16 ans! Elle sera disqualifiée, le concours tant interdit aux mineures.

La jeune petite personne doit dont trouver un nouveau biais pour pouvoir « commencer sa carrière » comme elle l’entend sans que ni papa, ni maman, ni personne n’y trouve rien à redire!

En avisée jeune femme, elle trouve la solution idéale en épousant dès 1946 William Symons, propriétaire d’un  studio photo new-yorkais!

C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups! Deux ans plus tard, devenue Vikki Dougan, elle est un des mannequins les mieux cotés et surtout les mieux payés de la côte est.

vikki-dougan

On peut d’ailleurs trouver dommage en revoyant ses photos de mode qu’elle se soit engluée ensuite dans un comportement de starlette tapageuse car sa beauté féline préfigure celle d’Elsa Martinelli ou d’Anna Maria Pierangeli. Quant à son élégance féline et racée est tout à fait incontestable. Alors , peut-être qu’avec un peu moins de tapage et plus de discernement…

Vikki inaugure les années 50 avec une procédure de divorce longue et compliquée qui lui empoisonner la vie trois longues années durant.

A l’époque, Vikki n’ a plus guère besoin de la tutelle d’u mari pour se débrouiller dans la vie! Ses photos s’affichent partout, elle est scandaleusement payée et est même devenue l’image de la marque de cosmétiques Cutex. Après voir divorcé au Mexique, elle s’est installée en Floride et vit à Miami Beach.

Au début de l’année 1953, elle fait le rencontre fortuite d’un agent d’acteurs alors très réputé, Louis Shurr.

Persuadé qu’elle a tout pour faire une superstar d’Hollywood il la convainc de le laisser prendre sa carrière en mains. Celle qui gagne alors en deux jours le salaire d’un an d’un ouvrier de chez Ford accepte sans être autrement convaincue.

C’est Louis Shurr qui a l’idée de la faire apparaître pour la première fois dans une robe au décolleté dorsal insensé et encore jamais vu! Nous sommes en 1953 à Las Vegas, l’effet est inouï, c’est la pagaille à Hollywood qui s’attend à une « guerre des dos ». Anita Ekberg choisira ce type de décolleté pour être présentée à…La reine d’Angleterre!

Mais en ce printemps 1954, lorsque son agent la présente à la presse avec sa robe révolutionnaire, contrairement à ce qu’il imaginait, les grands studios hollywoodiens ne se sont pas jetés aux pieds de Vikki Dougan avec des contrats mirifiques. Par contre, un des milliardaires les plus en vue se précipite pour la couvrir d’or et de diamants: Porfirio Rubirosa, lequel vient de distribuer des Jaguar blanches décapotables à Lana Turner, Zsa-Zsa Gabor et Kim Novak!

vikki dougan

Rubirosa la présentera à quelques uns de ses amis dont Edgar Hoover ou le producteur Sam Spiegel, ce qui est plus intéressant pour Vikki. Au cinéma pourtant, personne ne s’intéresse à la ravissante demoiselle qui se contente de devenir « Miss General Electric 1954″.

Vikki Dougan  est alors dans une impasse. Son agent l’a présentée à la presse comme une actrice et a fait d’elle une curiosité exotique. En plus de ses décolletés, il lui fera fumer la pipe en public et porter un bandeau noir de pirate sur l’œil. Ces extravagances lui ferment les portes des agences de mannequins habituées à plus de retenue et de distinction. Mais la belle s’en fiche, pour l’instant elle roucoule dans les bras de Frank Sinatra! Ce sera ensuite au tour de Vince Edwards puis de Steve Cochran.

En 1956, elle met le grappin sur l’ex mari de Leslie Caron, le milliardaire George Hormel et débute enfin au cinéma, un petit rôle dans un film d’aventures en noir et blanc dont la vedette n’est autre…Qu’Anita Ekberg!

vikki dougan

Vikki Dougan l’ignore encore, mais sa carrière au cinéma qui débute enfin en 1956 sera virtuellement terminée en 1959 si on excepte ses prestations télévisées et deux ultimes petits rôles au cinéma en 1963 et 1967.

Mais en attendant, elle va mettre un point d’honneur à paraître à toutes les premières, à tous les festivals avec ses fameuses « robes décolletées dans le dos » mais surtout avec toute une panoplie de milliardaires, de célébrités et d’ex maris de stars de cinéma pendus à son bras ravissant.

Après l’ex mari de Leslie Caron elle a jeté son dévolu sur  James Hanson , autre milliardaire qui fut lui, très officiellement fiancé à Audrey Hepburn. Vient ensuite le tour d’un autre richissime qu’elle a trouvé toute seule: William Kerrigan. Nous verrons ensuite en sa galante compagnie Steve Crane, ex mari de Martine Carol et de Lana Turner, d’Arthur Loewy jr. qui lui fit beaucoup d’usage à Joan Collins.

Et comme la MGM ne se précipite toujours pas pour lui offrir un contrat, c’est John Wayne qui lui en propose un pour la lier à sa maison de production BATJAC, comme il l’a fait avec Anita Ekberg.

vikki dougan

Vikki fête l’évènement en tombant amoureuse du jeune acteur Skip Ward! Le pauvre ignore alors qu’elle est officiellement fiancée à l’acteur Lance Fuller! Dans cette farandole de décolletés et de richissimes fiancés, John Wayne abandonne son contrat au bout d’un an sans l’avoir faite tourner. Vikki s’en étonne au bras de Théodore Tillinghast III.

Nous sommes en 1957, Hollywood qui s’est beaucoup amusé de Jayne Mansfield qui  faisait automatiquement craquer ses bikinis dès qu’un photographe apparaissait et des décolletés de Vikki Dougan ne peut pas éternellement rire des mêmes choses. La FOX renvoie Jayne Mansfield à ses foyers et la presse commence à en avoir raz-le bol des robes dos nu de Vikki Dougan. Un jour elle peut lire « Vikki Dougan, cousue dans l’éternelle même robe est la femme la plus mal coiffée du monde, on dirait qu’elle a lancé une touffe de cheveux en l’air et qu’elle a couru dessous.

Elle se fera blonde, posera nue pour Playboy, fera des procès à ceux qui publient ses photos, rien n’y fera. L’intérêt pour les exhibitions dorsales de Vikki est définitivement passé.

Tout le monde s’en est rendu compte, sauf elle et quelques richissimes messieurs. On revoit son dos coquin flanqué de Baby Pignatari, le fantasque milliardaire brésilien grand amateur de beautés hollywoodiennes.

La farandole masculine se poursuit avec John Drew Barrymore, Ted Jordan fraîchement séparé de la strip-teaseuse Lili Saint Cyr et même George Raft! C’est au bras de celui-ci qu’elle s’offusque lorsqu’elle apprend que Lance Fuller l’a quittée pour Janet Day! De désespoir elle entrera en analyse et voudra jouer Marie-Madeleine au cinéma!

Après s’être consolée avec Art Adelman et le fils de Mervyn Leroy elle annonce ses fiançailles  avec Jimmy Sweeney, ancienne star du football qui tente alors de ce recycler au cinéma, fort d’un physique avantageux.

C’était le 29 Août 1960. Le 30 Septembre elle épouse l’élu de son cœur , portant une simple robe de mariée en vichy copiée sur celle de Brigitte Bardot et le dos couvert.

On espéra alors sans trop y croire que Vikki Dougan rangerait ses sempiternels décolletés et son troupeau de milliardaires mais dès 1962 on la retrouvait avec Fernando Parra dont Kim Novak s’était lassée.

En Janvier 1963 elle divorce et pose nue, son mari l’aurait dépouillée de toutes ses économies. Le tribunal des divorces lui accordera la somme mirobolante d’un dollar par mois en guise de pension alimentaire!

Vikki Dougan tournera encore un peu, portera encore quelques décolletés, pour la tradition. Il y aura d’autres milliardaires d’autres célébrités. mais il y aura aussi Mai 68, la nouvelle vague, la pop le mouvement hippie, la guerre du Viêtnam, le MLF, le meurtre de Sharon Tate. Si tout cela ne concerne pas Vikki Dougan,  cela bouleverse en profondeur  les mentalités, la société, l’image de la femme et bien sûr le cinéma.

Vikki Dougan n’avait pas 40 ans lorsque plus personne ne songerait à la faire tourner s’inquiéter d’elle, de ses milliardaires ou de ses omoplates. Elle faisait partie d’un passé révolu, d’un genre éradiqué, celui de la scandaleuse et si belle croqueuse d’amants et de diamants.

vikki dougan

En fut-elle aigrie, en tint-elle une amère rancune?

Que nenni! L’alerte octogénaire qu’elle est aujourd’hui, certes épaissie par les ans, vit toujours à Beverly Hills, et comme sa principale rivale de ses heures de gloire Mamie van Doren, elle ne déteste pas encore, de temps à autre, traverser le cercle de lumière hollywoodien. Le visage lisse et parfait, entouré des lourdes boucles rousses de sa perruque tombant en cascade sur ses rondes épaules, la retraitée du scandale sourit à la presse et reprend la pose « comme au bon vieux temps » puisque, n’est-ce pas, le décolleté est toujours là!

Celine Colassin

vikki dougan

QUE VOIR?

Filmographie complète

1956: Back From Eternity: Avec Anita Ekberg, Robert Ryan et Rod Steiger

1956: The Great Man: Avec Julie London, José Ferrer et Keenan Wynn

1958: The Tunnel of Love: Avec Doris Day, Richard Widmark et Gig Young

1959: The Rebel Set: Avec Kathleen Crowley et Gregg Palmer

1959: Here Come the Jets: Avec Lyn Thomas et Steve Brodie

1963: Hootenanny Hoot: Avec Ruta Lee et Peter Breck

1967: Hôtel: Avec Catherine Spaak et Rod Taylor

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream