Dany Daubreson

Le destin de Dany Dauberson que l’on trouvait étrange en son temps ne l’était pas.

Il n’était pas étrange, il était tragique.

Tragique parce que justement, son époque ne lui correspondait pas.

Dany Dauberson dans les années cinquante pouvait s’entendre, pas se comprendre.

Elle vient au monde dans sa bonne ville du Creuset, plus célèbre pour ses poêlons que pour ses vedettes le 16 Janvier 1925.

Une enfance provinciale, solitaire et pour tout dire mal vécue.

Dany n’est pas heureuse, elle n’est pas heureuse d’être elle-même. Elle n’aime pas les garçons, elle aurait préféré en être un. Elle préfère nettement et définitivement les attraits féminins aux charmes masculins. En province dans les années 30, c’est pour le moins baroque et pour tout dire mal venu. On feint d’ignorer son désintérêt complet pour le « sexe fort », on feint aussi de ne pas voir sa grande taille, un mètre 75, on feint de ne pas entendre sa voix particulièrement grave.

dany dauberson

Mais quand elle a une liaison avec une actrice, Carmen Torrès, il n’est plus possible de feindre!

Le scandale éclate, la province s’ébouriffe, la famille s’éclabousse, Dany s’exile à Paris où elle débarque dans les flonflons du 14 Juillet.

Et que peut bien faire à Paris une jeune fille seule qui aime les autres jeunes filles un soir de liesse populaire?

Se rendre au seul endroit de la capitale où elle sait qu’elle ne sera ni jugée ni chassée: au cabaret de Suzy Solidor qui dès les années vingt avait fait de l’homosexualité féminine un des accessoires de son succès qu’elle portait en sautoir comme ses perles!

Mais les années 20 , celles que l’on disait folles se sont faites soigner et sont rentrées, guéries dans le rang des bien pensants. Sapho et ses disciples ne sont plus de mise. Autant on s’était affichées, autant on se faisait maintenant discrètes.

dany dauberson

Pourtant Dany a bien fait de  confier son désarroi à Suzy Solidor. L’artiste va la prendre sous son aile et elle qui connaît tout Paris va même l’aider à faire ses débuts sur la scène de son cabaret.

Suzy qui devient la véritable famille de Dany lui trouve un agent et envoie la jeune fille faire ses armes en tournée à travers toute l’Europe où elle se produit seule en scène, dans une longue robe noire et dans le répertoire des autres.

La guerre hélas va bouleverser sa vie et ses plans! Dany n’étant pas du genre à se lamenter parce qu’on ne trouve plus de bas nylons s’engage dans l’armée américaine puisque l’armée française n’a pas voulu d’elle.

La guerre terminée, Dany, saine et sauve, reprendra ses tournées et s’en ira même pousser la goualante jusqu’en Egypte! Evidemment, le cinéma avait entendu parler de Dany Dauberson et elle aurait déjà probablement débuté à l’écran si Hitler n’en avait pas décidé autrement!

Suzy Solidor était proche de Cocteau, Cocteau de Jean Marais, celui-ci insistait auprès d’André Hunebelle pour avoir Dany comme partenaire dans un film mais il n’obtiendra malheureusement pas gain de cause, sans doute craignait-on que la jeune première se montre plus virile que le héros du film?

Il faut dire également que Dany n’ a pas pour ambition d’être actrice. Son succès de chanteuse va croissant et parce qu’elle chante aussi en anglais, elle triomphera à Londres avant de conquérir la télévision américaine.

dany dauberson

Il suffirait de presque rien pour que Dany Dauberson gagne ses lauriers de grande vedette de la chanson , mais deux choses freinent sa carrière: Tout d’abord elle n’ a pas de répertoire personnel et continue sa carrière avec des chansons déjà interprétées par d’autres. Et puis, même si elle est discrète, on jase sur sa vie privée et bien malgré elle on la cantonne dans un genre parallèle. Elle est étiquetée « Paris by Night », Paris des cabarets enfumés, Paris lesbien, pourquoi pas?

N’importe quelle salle de spectacle ne programme pas Dany Dauberson, on ne tient pas à se faire étiqueter, même si on  a programmé Charles Trenet ou Jean-Claude Pascal. Le féminisme devra aussi passer par là! Pour que l’homosexualité des femmes soit considérée à l’égale de celles des hommes.

Et donc, si Dany fait du cinéma, très peu il est vrai, c’est surtout pour se montrer dans des films policiers, souvent médiocres, en chanteuse de cabaret de la place Pigalle. Elle est logée à la même enseigne que Claudine Dupuis, Dora Doll ou Dominique Wilms et Rita Cadillac avec qui d’ailleurs elle partagera l’affiche.

Dany a défrayé la chronique à cause d’une princesse italienne qui avait quitté mari, titre, marmaille et patrie pour ses beaux yeux en clamant son amour fou pour Dany!

Du coup, la France déjà frileuse lui tourne encore un peu plus le dos. Bientôt, de tous les pays où elle se produit, c’est celui où elle a le moins de succès. S’il n’y avait pas son éternelle Suzy Solidor pour veiller sur elle et lui confier les clés de son cabaret, elle ne s’y produirait plus du tout.

Le seul « honneur » qui lui sera concédé est celui de représenter le pays au tout premier concours eurovision de la chanson. Mais en 1956, qui s’intéresse à ce concours? Qui y croit?

Dany tournera donc quelques films, elle ouvrira son propre cabaret, le « Caroll’s » mais restera toujours estampillée « sulfureuse ».

Et puis, le 13 Avril 1967, son destin se fracasse à jamais.

Son dernier film « Du Rififi à Paname » où elle tient un bar louche où se prostitue Mireille Darc va bientôt sortir. Dany prend la route avec sa compagne, celle chez qui elle a enfin trouvé le véritable amour, la délicieuse comédienne Nicole Berger. Nicole a 32 ans, Dany dix de plus mais peu importe, elles sont heureuses et les années 60 promettent des lendemains plus libertaires que les années 50.

Mais ce jour là, le 7 Avril, nationale 13, près du village de Duranville en haute Normandie, c’est l’accident.

Dany est éjectée mais Nicole est prisonnière de la voiture, la cage thoracique enfoncée.

Les deux femmes grièvement blessées sont emmenées d’urgence à l’hôpital mais Nicole Berger décède après six jours de lutte et de souffrance.

Dany Dauberson restera inconsolable et ne retrouvera jamais un santé parfaite.

Meurtrie dans sa chair et son âme, elle chantera bien encore un peu, fera quelques dernières tournées mais les yéyé avaient démodé son style de chanteuse existentialiste. Elle choisit de tout abandonner et ouvre un petit restaurant à Antibes.

Mais la souffrance avait fait son œuvre. Dany Dauberson s’éteint à seulement 54 ans le 16 Mars 1979

Celine Colassin

dany-dauberson

QUE VOIR?

Filmographie complète:

1951: A Tale of Five Cities: Avec Anne Vernon, Gina Lollobrigida et Barbara Kelly

1954: Soir de Paris: Avec Rita Cadillac et Jeannette Batti

1957: C’est arrivé à 36 Chandelles: Avec Jane Sourza et Jacques Riberolles

1957: Et par ici la Sortie: Avec Dominique Wilms et Tony Wright

1966: Du Rififi à Paname: Avec Mireille Darc

 

 

1 réponse
  1. peyzaret laurent
    11 mai, 2014 | 9 h 00 min | #1

    Si personnelement jz n’ai pas connu Dany DAUBERSON mon beau père m’en a souvent paelé car c’était parait il une cousine à lui mais par quel lien je ne le sais pas il était jurassien né à St Claude ils n’avaient pas de relation entre eux aujourd’hui en core dans la famille personne n’est capable d’apporter des prtécisions est ce vrai ? j’avoue très sincèrement me poser la question

    Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream