veronique jannot

Même si on l’aura connue chanteuse ou sur les planches de théâtres, Véronique Jannot est incontestablement une créature de télévision.

Née le 7 mai 1957 à Annecy, c’est sur le petit écran que le public découvre pour la première fois la douce Véronique dans  « Le Jeune Fabre ». Feuilleton populaire signé Cécile Aubry avec son propre fils Mehdi dans le rôle titre. Depuis « Belle et « Sébastien », la France a vu grandir Mehdi. Aujourd’hui il est adolescent et le feuilleton est incroyablement attendu. Son succès dépassera encore les espérances les plus folles de Cécile et de ses producteurs. On se souviendra que la musique du générique « Le Peintre des Etoiles signée les « Aphrodite’s Childs » mit la carrière de  Demis Roussos qui chantait en français pour la première fois sur orbite. Il va s’imposer comme une des superstars chantantes de la décennie.

jannot veronique

Nous sommes en 1973, Véronique a 16 ans, 15 au moment du tournage, la France tombe sous le charme.

La télévision ne pouvait décemment la laisse repartir après ce premier succès populaire, dès l’année suivante on la retrouve dans le rôle de Virginie dans le feuilleton « Paul et Virginie » d’après Jacques Henri Bernardin.

le succès est toujours au rendez-vous et la chanson du générique, cette fois signée Jean-Jacques Debout fait encore un triomphe!

« Ce bateau qui part aujourd’hui,

Pour les anciennes colonies,

doit faire un escale au pays

où naquirent Paul et Virginie

Veronique va aller de succès en succès à la télévision jusqu’en 1979 où après un film passé relativement inaperçu « French Postcards », le cyclone médiatique s’emballe!

Un cyclone nommé Alain Delon. Delon qui est toujours le numéro un incontesté du cinéma français clame sur tous les toits que Véronique Jannot et elle seule est la star en puissance de demain! Absolument sûr de son fait, il déclare même vouloir prendre Véronique sous contrat à long terme, au moins 7 ans, comme au bon vieux temps des studios hollywoodiens. Et bien entendu produire des films à sa seule intention pour la faire accéder au statut de superstar, statut qui, avoue-il humblement, elle obtiendrait de toute façon.

C’est l’aventure du « Toubib », film très attendu qui ne méritait pourtant pas un tel battage! Dire que le film n’est pas très crédible et manque singulièrement d’intérêt, c’est encore peu dire!

Delon remballe son artillerie lourde aussi vite qu’il ne l’avait dégainée puisque semble-il , il n’a produit aucun autre film pour ni même avec Véronique Jannot!

On fut d’ailleurs assez surpris par le silence qui suivit la sortie de ce fameux « Toubib » Si Delon ne se faisait plus trop entendre, son actrice elle non plus ne donnait guère de nouvelles.

On dut attendre 1982 pour la revoir au cinéma! Ce sera « Tir Groupé ». Un succès énorme qui frôle le phénomène de société et fait de son acteur Gérard Lanvin une superstar en un film. La pauvre Véronique pour sa part se fait violenter dans le RER, une séquence pénible et mal préparée qui lui coûtera deux dents!

Mais ce très court rôle de victime la rappelle au bon souvenir de ses admirateurs qui en redemandent  encore et encore. « Tir Groupé » prouve une chose à la France entière: Delon avait raison! Véronique Jannot est la superstar de demain.

Pourtant, il faut attendre deux ans encore pour la retrouver. Véronique Jannot reste rare. Soudain elle réapparaît, enchaîne les tournages puis se volatilise. Deux ans encore… On sait qu’elle est la compagne de Laurent Voulzy, qu’il lui écrit de jolis textes qu’elle chante tout aussi joliment. Joliment mais toujours discrètement, Véronique Jannot ne fait ni Bercy ni le stade de France, pas même l’Olympia!

On saura plus tard que ces longues absences à répétitions sont dues à une lutte de la jeune femme contre le cancer. Elle ne s’en ouvrira publiquement que lorsqu’elle se saura guérie.

Malheureusement, Véronique Jannot ne retrouvera plus au cinéma le succès foudroyant qui avait été celui de « Tir Groupé ». Mais la télévision, encore, lui offre bien plus qu’un rôle: Véronique tourne la série « Pause Café, une série qui connaîtra un succès ininterrompu de huit ans, qui lui vaudra un 7 d’Or et connaîtra même une reprise.

Voilà maintenant 40 ans que Véronique Jannot est une des actrices les plus sollicitées à la télévision, vedette de très nombreux téléfilms de prestige où elle se montre toujours parfaite.

Elle bénéficie d’un atout qui n’appartient qu’à elle et dont elle a seule le privilège: La fidélité absolue des téléspectateurs. Une fidélité de 40 belles années d’amour entre l’actrice et son public.

Sa vie privée aura continué à la malmener puisqu’après sa belle histoire avec Laurent Voulzy, son compagnon Didier Pironi se tue accidentellement en bateau le 23 Août 1987. Il avait 35 ans et laissait Véronique Jannot dévastée.

Si Véronique Jannot semble avoir tourné définitivement le dos au cinéma depuis 1989, la reine des séries à succès s’est ouverte à d’autres horizons et se dépense sans compter pour venir en aide aux autres dans ses associations humanitaires. Mais ceci est une autre histoire…

Somme toute une très grande dame de l’humain.

Celine Colassin.

veronique jannot

QUE VOIR?

Filmographie complète:

1979: French Postcards: Avec Marie-France Pisier

1979: Le Toubib: Avec Alain Delon

1982: Tir Groupé: Avec Gérard Lanvin

1984: Les Voleurs de la Nuit: Avec Victor Lanoux

1984: Le Crime d’Ovide Plouffe: Avec Denys Arcand et Jean Carmet

1984: Un Eté d’Enfer: Avec Thierry Lhermitte

1986: La Dernière Image: Avec Michel Boujenah

1989: Doux Amer: Avec Niels Arestrup

 

1 réponse
  1. 7 mars, 2014 | 6 h 41 min | #1

    celle qu’on aimerait avoir pour amie

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Au soleil du printemps

    Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream