eva probst

Née à Berlin le 21 avril 1930, Eva Probst est bien trop jeune pour avoir été confrontée au cinéma propagandiste d’Adolph Hitler. Elle n’a que 3 ans lorsqu’il prend le pouvoir par la violence.

Elle a 20 ans lorsqu’elle débute au cinéma, nous somme sen 1950, la guerre est finie, elle est perdue. Et si l’Allemagne est encore un vaste champ de ruines, son industrie cinématographique connaît un essor  saisissant! On produit des films au kilomètre, comme si l’Allemagne elle-même voulait enterrer un passé trop sanglant sous des tonnes de paillettes, de frou-frous, de jeunes premières et de valses de Vienne.

eva probst

A la botte de son dictateur l’Allemagne a déclenché une guerre qui a coûté 46.000.000 de vies, mené la première guerre de destruction de l’histoire de l’humanité et déverse comme si de rien n’était aux yeux et aux oreilles des survivants ses comédies musicales sirupeuses, tournées au jus de lilas et de muguet.

Eva débute, qui songerait à lui reprocher de tirer parti de cette étrange situation?

Eva, jeune actrice tout à fait ravissante, une beauté fraîche qui respire la santé comme seules sont aujourd’hui tolérées les actrices dans le cinéma allemand n’est pas en peine de trouver des rôles!

Tous les films se tournent dans des décors de verdoyantes campagnes piquées de ravissants chalets sous les frondaisons printanières où gambadent des petits faons dans les jambes de jeunes filles en tabliers et aux longs cheveux blonds tressés.

En 1954; Eva tourne pour la première fois avec le jeune premier Gerhard Riedmann. Il préfigure alors ce que seront bientôt Horst Bucholz, Alain Delon ou James Dean.

Le public fait un triomphe au jeune couple et lorsqu’il découvre que la passion qui les unit à l’écran se prolonge dans la vie, c’est le délire national. Ils se marient en 1954 après le tournage de leur premier film en commun. Ils divorceront en 1960 après la naissance de leur fille.

Gerhard et Eva

Gerhard et Eva

Entretemps, Romy Schneider se sera installée sur le trône de jeune première préférée du peuple Allemand et si on se désespère de ne pas la voir épouser son prince charmant de la série des Sissi, ses liaisons avec Horst Bucholz et Alain Delon déjà cités passionnent la nation et permettent au couple Riedmann de se défaire en toute tranquillité.

Mais étrangement, malgré sa grande popularité et la popularité de son couple, Eva n’atteint que rarement les têtes d’affiche. Même dans les films qu’elle tourne avec son mari, elle n’est pas forcément la tête d’affiche. Il semble que l’on songe surtout à elle lorsqu’il s’agit de donner une fille à quelque prestigieux vétéran des scènes et des écrans! Après son divorce, Eva a l’âge de jouer les jeunes mères et non plus les « filles de », sa carrière faiblit encore et elle trouve dorénavant plus de choses intéressantes à faire à la télévision qu’au cinéma.

eva probst

Alors que depuis 1950 elle tournait trois voire quatre films par an, des succès pour la plupart, à la fin de 1957 elle ne paraît plus qu’à la télévision et disparaît des écrans de cinéma 32 ans durant! Eva reprendrait au milieu des années 80 une carrière cinématographique abandonnée à la fin des années 50.

Le cheveux gris mais la silhouette altière et juvénile, elle sera de nouveau très présente pour une dizaine d’années.

En 2001 elle tournait pour la dernière fois pour la télévision, estimant que 70 ans était un âge raisonnable pour une retraite.

Elle exprimera sa tristesse lors du décès de Gerhard Riedmann en 2005, déclarant sans rancune mais avec lucidité: L’arrivée d’Horst Bucholz a tué sa carrière.

Celine Colassin

eva probst

QUE VOIR?

1950: Nur Eine Nacht: Avec Marianne Hoppe

1950: Zwischen Ebbe und Flut (court métrage) Avec Günter Pfitzmann

1952: Ich Hab’ Mein Herz in Heidelberg Verloren: Avec Adrian Hoven

1953: Staatsanwältin Corda: Avec Ingeborg Engholm et Christine Kaufmann

1955: Drei Tage Mittelarrest: Avec Grethe Weiser

1957: …und die Liebe Lacht Dazu: Avec Gerhard Riedmann

1990: Bei mir Liegen Sie Richtig: Avec Rosel Zech et Dieter Hallervorden

1991: Becoming Colette: Avec Mathilda May, Jean-Pierre Aumont et Klaus Maria Bandauwer

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream