florinda bolkan

Cette page sera la dernière de cette deuxième partie du blog pour raisons techniques. Non qu’il ne me reste plus d’espace disponible, mais je tiens à en garder pour pouvoir alimenter les articles existants de nouvelles anecdotes et autres trouvailles photographiques!

Clôturer un espace, en ouvrir un autre est quand même un petit évènement, alors pour le fêter dignement, je me réservais le plaisir de croquer une de mes grandes fascinations terrestres, la sublime actrice brésilienne Florinda Bolkan.

Et lorsque je dis actrice , le mot sonne un peu faux à son sujet « Muse « serait plus exact car Florinda Bolkan saura inspirer les plus grands créateurs, qu’ils soient cinéastes, photographes ou couturiers.

florinda bolkan

Florinda Soares Bulcão naît le 15 Février 1941 à Uruburetama au nord de Brésil.

Une naissance très particulière. En 1941, son père est déjà veuf, il a plus de 60 ans et a épousé en secondes noces une très jeune fille de 18 ans d’origine indienne: Hossana. le couple aura trois enfants dont Florinda est la cadette.

La petite fille idolâtre littéralement son papa qu’elle considère comme un exemple merveilleux en tout. Et même s’il décède lorsque Florinda est encore très jeune, il aura eu le temps de lui inculquer ses préceptes de vie dont elle saura se montrer digne. Franchise, honnêteté, justice, objectivité, ouverture d’esprit, respect des autres et de soi même et surtout la dignité. la dignité en toutes circonstances.

florinda bolkan

Veuve, la jeune maman s’installera à Rio avec ses enfants. C’est là que Florinda poursuivra ses études. particulièrement douée pour les langues, elle parlera parfaitement le Portugais, le français, l’anglais, l’italien et l’espagnol.

A 18 ans, déjà sublime et superbement diplômée elle trouve un emploi comme hôtesse de l’air dans une compagnie brésilienne et encontre sur un long courrier son premier fiancé, le richissime monsieur Polacco.

Mais Florinda est bien placée, avec l’exemple de sa mère qui a vécu mille souffrances lorsqu’elle a été privée des soins et de la protection de son mari. Si elle n’a jamais abandonné ses études qu’elle a poursuivies au contraire presque avec acharnement c’est parc qu’elle a vu à quel point le statut des femmes mariées peut être aléatoire et basculer dans la misère la plus noire sans qu’elles ne puissent rien y faire.

Etre une femme indépendante financièrement lui semble depuis la mort de son père la seule solution possible pour s’assurer une véritable sécurité et une pérennité dans la dignité.

Florinda bolkan

Florinda ne rêve pas de mariage, au contraire même, l’idée lui semble aussi improbable que de quitter sa compagnie aérienne pour devenir charmeuse de serpents dans un cirque itinérant! le beau brésilien peut ranger ses millions, Florinda  ne l’épousera pas et ne devra son salut ou son désastre qu’à elle-même! Son père lui avait également inculqué le goût de la volonté et de la détermination.

Après avoir vécu un peu à Londres, Florinda s’entiche littéralement de Paris et s’y installe. Elle perfectionne son français suivant les cours de la Sorbonne et suit les cours de l’école du Louvre.

Evidemment, il ne se passe pas une semaine sans qu’elle ne soit sollicitée par des photographes, des couturiers ou des cinéastes sidérés de tant d’élégance racée chez une femme à la beauté aussi fracassante et forcément tellement exotique aux yeux des parisiens!

Florinda les refusera toutes! Sans appel. C’est que voyez-vous, la belle est épouvantablement timide!

Florinda Bolkan

Timide et toujours aussi follement lucide. Se rendant compte qu’elle se laisse griser par la vie à Paris qu’elle adore, elle réalise qu’elle se perd un peu en chemin et prend la décision de retourner vivre on ne peut plus sérieusement au Brésil même si c’est la mort dans l’âme!

Pourtant, en 1967, son destin va irrémédiablement basculer. Elle est invitée à passer l’été à Rome par des amis. Des amis qui vont lui présenter un des cinéastes les plus mythiques du siècle: Luchino Visconti.

Florinda Bolkan

Visconti qui a la particularité d’être un génie doublé d’un Pygmalion. Il n’aime rien tant que de façonner, développer les personnalités pour faire de prometteuses chrysalides des papillons sublimes. Il en a été ainsi avec Maria Callas, Alain Delon, Romy Schneider, Claudia Cardinale, Helmut Berger. Il en sera de même avec la belle Florinda qui le fascine dès leur première rencontre.

Le cinéaste prend littéralement Florinda en mains, commençant par la rebaptiser Bolkan pour « une meilleure compréhension par un public international » car il ne doute pas un seul instant d’avoir mis la main sur une jeune fille qui deviendra sans le moindre doute une des plus grandes stars du monde.

florinda bolkan

Il va la jeter nue devant l’objectif du photographe italien Angelo Frontoni, la présenter à quelques couturiers qui n’auront plus de cesse que de l’habiller. Bientôt l’univers de la mode se l’arrache et tapi dans l’ombre, Visconti cherche les films et les rôles qui lui permettront de faire à la fois ses armes et ses débuts à l’écran.

florinda-bolkan

Car aussi fabuleusement belle qu’elle soit, Florinda ne sait rien faire. Elle n’a aucune formation d’actrice pour la bonne raison qu’elle n’avait jamais songé un seul instant à en devenir une.

Alors il cherche des rôles courts, souvent silencieux mais dans des films de grand prestige. Le rôle idéal de cette époque est celui qu’elle tient dans « Enquête sur un Citoyen au dessus de tout Soupçons » où son amant Gian Maria Volonté la tue avant qu’elle n’ait pu dire un mot!

bolkan florinda

Mais Visconti ne cherche pas pour elle des rôles dans de banales séries B. Il ne tient pas à faire de Florinda une nouvelle Claudine Dupuis! Il faut des œuvres fortes, des films engagés qui marchent et qui marquent leur époque.   »Enquête sur un Citoyen au dessus de tout Soupçons » recevra un prix spécial au festival de Cannes avant de recevoir l’Oscar du meilleur film étranger à Hollywood!

enquête sur un citoyen au dessus de tout soupçons

enquête sur un citoyen au dessus de tout soupçons

Installée à Rome, Florinda Bolkan est devenue une star internationale en quelques mois. Bientôt elle aura donné la réplique à des stars internationales de la trempe de Richard Burton, John Cassavetes, Kirk Douglas et  Jean-Louis Trintignant son partenaire de prédilection.

08

Visconti a beau jeu alors de la sublimer dans « Les Damnés », fort du plus précieux conseil qu’il ne lui ait jamais donné: « Reste toi-même. Tu n’es pas faite pour jouer les fofolles ou les hystériques. Reste belle, énigmatique et discrète, que les autres fassent le reste » Florinda Bolkan se le tiendra pour dit et qu’elle soit magnifiquement vêtue ou divinement nue, elle tournera des rôles proches de sa personnalité étrange qui vaut bien celle d’une Greta Garbo!

florinda bolkan

Mais si le cinéma italien de la fin des années 60 bouillonnait de créativité, porté entre autre par le vogue des coproductions internationales, il vivait malgré son opulence ses dernières belles années.

Les grands studios hollywoodiens perdant jour après jour un peu plus de leur importance au profit du cinéma indépendant, les grosses machineries attirées en Italie pour son faible coût de production et par l’énergie de producteurs chevronnés et puissants tels Dino de Laurentis et Carlo Ponti vont se faire plus rares et finir par disparaître.

florinda bolkan

Le cinéma italien s’étiole et ne cherche son salut que dans la comédie polissonne qui ne brille guère par ses qualités ni son intérêt.

Florinda Bolkan qui s’était montrée nue dans la plupart de ses films sera très sollicitée mais se voit mal tourner dans « La Toubib a perdu sa culotte ».

florinda bolkan

Elle va se raréfier au cinéma pour la simple et bonne raison que les films dignes d’être tournées ont presque complètement disparu et malheureusement pour elle, ceux qu’elle tournera ne tiendront pas leurs promesses.

A la fin des années 70, après avoir sans doute espéré que la crise du cinéma italien soit un mal passager alors qu’il était entré en agonie.

Florinda traverse une crise de conscience et finit par se demander ce qu’elle fait là! la mort de Luchino Visconti en 1976 semble en avoir été le premier détonateur.

Florinda finira par arrêter, en tout cas momentanément le cinéma.

florinda bolkan

Il y avait longtemps déjà qu’elle consacrait l’essentiel de son temps à la télévision et avait d’ailleurs connu son plus grand triomphe personnel avec la série « La Piovra ».

Elle avait tourné les premiers épisodes en 1984, le public réclamant sans cesse de la retrouver, elle en tournera encore un en…1995!

Dès le milieu des années 80, Florinda devenue parcimonieuse est devenue une star du petit écran ne paraissant plus au cinéma que par accident!

Puis, à la fin des années 90, Elle boucle ses valises, elle rentre chez elle au Brésil!

Elle y créera sa propre société de production et continuant son métier d’actrice, elle passe également à la mise en scène.

florinda bolkan

Femme heureuse et comblée, ayant abordé son 70ème anniversaire aussi fabuleusement belle que si c’était le 35ème, elle s ‘est offert une immense propriété dans sa région natale et y a ouvert un complexe hôtelier d’un raffinement inouï où elle se fera un plaisir de vous accueillir! Vous pouvez également profiter d’un séjour dans sa villa italienne, la Villa Voltarina.

La Villa Voltarina

La Villa Voltarina

Florinda Bolkan est une femme qui  n’a jamais dérogé à ses règles de conduite et vieillit sublime parce qu’en paix avec elle-même et les autres.

Au temps de sa grande gloire cinématographique, Florinda qui n’a jamais manqué de ressources ni de subtilité avait eu l’excellente idée de décorer ses différents maisons telle une véritable artiste. Ses décors aussi sublimes que surprenants subjuguaient les journalistes qui en oubliaient de lui poser leurs questions embarrassantes! C’est qu’elle n’avait, voyez vous, pas de réponses sulfureuses ou grisantes à leur proposer. Quand elle ne tournait pas , ne voyageait pas, Florinda aimait rester à la maison et…Cuisiner pour ses amis!

Celine Colassin

Je dédie cet article à la mémoire de mon amie Jacqueline qui adorait Florinda Bolkan à qui d’ailleurs elle ressemblait incroyablement. Celine

florinda-bolkan

QUE VOIR?

1968: Candy: Avec Ewa Aulin , Richard Burton et Charles Aznavour

1969: Un Détective: Avec Franco Nero

1969: Gli Intoccabili: Avec Britt Ekland et John Cassavetes

1969: Le Voleur de Crimes: Avec Jean-Louis Trintignant

1969: Les Damnés: Avec Helmut Berger, Dirk Bogarde et Ingrid Thulin

1970:Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto: Avec Gian Maria Volonté

1970: Una Stagione All’ Inferno: Avec Terence Stamp et Jean-Claude Brialy

1971: The Last Valley: Avec Michael Caine et Omar Sharif

1972: Un Uomo da Rispettare: Avec Kirk Douglas et Guillano Gemma

1972: Non si Sevizia un Paperino: Avec Thomas Milian, Irène Papas et Barbara Bouchet

1972: Le Droit d’Aimer: Avec Betty Beckers

1973: Una Breve Vacanza: Avec Renato Salvatori

1974: Le Mouton Enragé: Avec Romy Schneider, Jane Birkin et Jean-Louis Trintignant

1974: Flavia, la Monaca Musulmana: Avec Maria Casarès et Claudio Cassinelli

1975: Le Orme: Avec Pater McEnery et Klaus Kinski

1978: La Settima Donna: Avec Ray Lovelock

1988: Some Girls: Avec Jennifer Connely

1994:Delitto Passionale: Avec Serena Grandi

2000: Eu Não Conhecia Tururu: Avec Maria Zilda Bethlem

2003: Cattive Inclinazioni : Avec Eva Robin’s

4 réponses
  1. francois
    1 juin, 2014 | 14 h 45 min | #1

    Bravo et encore merci pour ces lignes , oh combien élogieuses , sur une « muse » et une actrice exceptionnelles!!!Vous faites si bien de parler d’une femme exemplaire et pourtant si peu connu du grand public!!!

    Répondre

  2. 1 juin, 2014 | 15 h 40 min | #2

    Merci cher François.

    Répondre

  3. didier roth-bettoni
    25 février, 2016 | 11 h 43 min | #3

    Beau texte, comme toujours Céine. Dommage de ne pas signaler, au détour d’une phrase, l’homosexualité jamais cachée de Florinda Bolkan, qui vécut près de vingt ans avec la productrice Marina Cigogna.

    Répondre

    • 25 février, 2016 | 13 h 11 min | #4

      Voilà qui est fait.
      La principale intéressée trouvait le texte « très bien comme il est » ;-)
      Merci pour ce joli compliment ;-)

      Répondre

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream