cristina raines

La très belle Cristina Raines naît Cristina Herazo le 28 Février 1952 à Manille. Si elle naît aux Philippines, ses parents sont américains et lui donneront une soeur: Victoria.

La famille Raines regagna les USA et s’installa en Floride.  Lorsqu’elle en a terminé avec le collège, Cristina part tenter sa chance à New-York. Elle fait le siège des agences de mannequin et tape dans l’oeil d’Eileen Ford. C’est elle qui va l’inciter à passer également des auditions pour des petits boulots d’actrice.

C’est comme ça qu’elle s’est retrouvée dans un petit film d’horreur à la noix, « Hex » en 1973.

J’ignore comment la belle traça son chemin jusqu’à Hollywood. En tout cas je ne peux pas l’affirmer avec certitude. Mais elle fit de si éblouissants débuts à la télévision dans « Sunshine » où elle mourrait d’un cancer telle Ali MacGraw dans « Love Story » qu’Universal la prit sous contrat séance tenante. En  lui posant même une question insensée pour Hollywood:

« Quel film voudriez-vous interpréter, miss Raines? ».

Elle choisit d’enchaîner coup sur coup « The Sentinel » et « Les Duellistes » de Ridley Scott où elle pourrait donner la réplique à son boy friend Keith Carradine. Ils étaient tendrement liés depuis le tournage de « Hex » où ils étaient partenaires. Et c’est là que je me permets de présumer qu’elle soit arrivée à Hollywood dans les bagages de Keith Carradine.

cristina raines

Mais venue de la télévision, la belle Cristina se fait littéralement happer par cette dernière et enchaîne les séries à la suite (si j’ose dire). Les spectateurs de Flamingo Road l’ont paraît-il déifiée. Ce qui est très bien. Mais le cinéma, lassé d’attendre la belle Cristina passa à d’autres attractions et son nom sombra dans les mémoires oublieuses des producteurs.

(En tous cas en qualité de comédienne, car Cristina Raines reste une scénariste qui compte et qui d’ailleurs négocie ses écrits très cher!)

Ce qui est peut-être le plus paradoxal c’est qu’en 1991, Cristina prit officiellement sa retraite d’actrice. Enfant elle voulait être infirmière. Dans l plus grande discrétion elle avait repris des études en ce sens. C’est nantie de son diplôme qu’elle a réalisé son rêve. Elle est devenue infirmière et s’avoue infiniment plus fière de son modeste salaire que de ses anciens cachets ronflants de vedette de cinéma.

Celine Colassin

Cristina Raines

QUE VOIR?

1973: Hex: Avec Keith Carradine et Scott Glenn

1977: Les Duellistes avec Keith Carradine

1977: The Sentinel: Avec Chris Sarandon, Deborah Raffin, Ava Gardner et Martin Balsam

1980: Touched by Love: Avec Diane Lane et Deborah Raffin

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream