rene-russo

« Le combat le plus difficile de ma vie ? Convaincre les producteurs que les spectateurs ne détaleraient pas en hurlant en voyant les seins d’une femme de 45 ans à l’écran ! » C’est bien la peine d’avoir été une de belles femmes du monde et une des plus fabuleuses égéries de VOGUE ajouterais-je volontiers!

Il était une fois une jolie californienne répondant au nom Shirley Jean. Elle n’était pas bien riche mais elle était très amoureuse d’un mécanicien automobile sculpteur à ses heures. Le beau Nino Rosso. Ces deux là se marièrent et eurent deux filles. Toni et René Marie. qui surgit le 1 février 1954. Mais à force de tirer le diable par le queue et réparer de belles voitures, un jour le beau Nino, monta dans l’une d’elles et partit avec. Pour toujours. Rene avait deux ans. Shirley resta seule avec ses deux bambines et reprit la farandole des petits boulots. Serveuse, secrétaire.

rene-russo

Rene était plutôt bonne élève au lycée. Maman y tenait. Mais les temps étaient de plus en plus durs. Le vie est chère en Californie, à Burbank comme à Los Angeles ou San Francisco. Alors la jolie collégienne se lança elle aussi dans la ronde des petits boulots, de caissière au cinéma à ouvrière dans un atelier d’optique…Puis elle oublia le collège et renonça à la conquête du diplôme qui faisait tant rêver maman. C’est tout de suite qu’il fallait payer les factures et remplir le frigo. Selon la légende, car légende il y a toujours, dans les proches environs d’Hollywood, Rene tapa dans l’oeil d’un talent scout alors qu’elle assistait à un concert des Rolling Stones. Pourquoi pas? Mais pourquoi n’aurait-elle pas envoyé, elle aussi, ses photos aux principales agences de mannequins? Toutes les jeunes filles américaines le font dès qu’elles cessent d’avoir de l’acné et de la ferraille sur les dents.

rene russo

Peu importe le moyen, peu importe qui mit la clé dans la serrure. Rene fut convoquée à l’agence Ford, la plus prestigieuse des agences américaines. Elle avait dix-huit ans. Elle était belle, elle prenait magnifiquement la lumière, elle allait devenir un des top Models les plus demandés de l’histoire de l’agence et sa gloire de papier glacé allait durer 15 ans. De 1972 à 1987. Une carrière exemplaire en style et en longévité et surtout une carrière qui allait mettre maman Shirley à l’abri du besoin à jamais!

rene-russo-vogue-1974

A partir du milieu des années 80, les offres se faisant plus rares mais sa fortune largement faite, Rene prit, enfin, du temps pour elle. Elle prit, telle une star en villégiature doublée d’une Garbo incognito quelques cours d’art dramatique. Toute agence de mannequin qui se respecte incite ses plus prestigieux modèles à le faire. La publicité, le cinéma, la télévision sont d’autres métiers de l’image où la beauté est un véritable sésame et la gloire des podiums ne laisse pas l’industrie du film indifférente. Rene Russo n’y est pas indifférente non plus. Son meilleur camarade de lycée n’est autre que Ron Howard! fils de comédiens, enfant star, lycée très épisodique, en 1984 Ron devient « LE » réalisateur sur lequel Hollywood compte désormais après les triomphes de « Splash » et « Cocoon ».

rene-russo-october-1974

Rene quant à elle a débuté à la télévision . Elle tient le rôle récurent d’Eden Kendell dans la série « Sable » toute une saison avant de débuter au cinéma en 1988.

La carrière filmée de Rene Russo va se dérouler avec une sorte de naturel, une évidence. Comme si soudain la reine de papier glacé devenait une poupée de cinéma. En 1992 elle tourne le blockbuster « L’Arme Fatale 3″ et enquille avec l’opus suivant. Entre les deux elle obtient de haute lutte la succession de Faye Dunaway en personne dans le remake de « L’Affaire Thomas Crown ». Renée est starifiée comme l’une des reines des blockbusters. Comprenez films à gros budgets et grosses ambitions monétaires vendus au public comme des marques exactement comme des parfums ou de la jungle food. La belle donne la réplique aux acteurs les plus courus du moment! John Travolta, Robert de Niro, Gene Hackman, Mel Gibson, Clint Eastwood, Pierce Brosnan.

Rene tourne donc son « blockbuster » chaque année, rafle son chèque à six zéros et rentre à la maison rejoindre son mari, le scénariste Dan Gilroy qui fit ses armes comme batteur pour une débutante nommée Madonna. Le couple s’est marié en 1992 et a une fille Rose.

Les années 2000, malheureusement furent des années noires pour la belle Rene. Elle accumule une petite ribambelle d’échecs commerciaux qui ne pardonne pas. Mais l’actrice qui a débuté sa carrière au cinéma à l’âge où d’autres ont terminé la leur ne se désespère pas pour autant. Elle se retire et s’occupe de sa fille. De sa fille et de soigner sa bipolarité. Maladie qu’elle finira par rendre publique.

Sa fille emboîtant ses pas dans l’univers de la mode, Rene réapparaît au tournant des années 2010. On lui propose un second rôle puis un autre puis un premier rôle et le public la redécouvre. Plus belle, plus mûre, plus forte pour une nouvelle étape… Souhaitons qu’elle soit longue et prospère.

Celine Colassin.

Rene-Russo

QUE VOIR?

1988: Meanwhile in Santa Monica: Avec Richard Kind

1992: Lethal Weapon 3: Avec Mel Gibson et Danny Glover

1993: In the line of fire: Avec Clint Eastwood

1995: Get Shorty: Avec John Travolta, Gene Hackman et Danny de Vito

1997: Buddy: Avec Robbie Coltrane

1998: Lethal Weapon 4: Avec Mel Gibson et Danny Glover

1999: The Thomas Crown Affair: Avec Pierce Brosnan

2002: Showtime: Avec Robert de Niro et Eddie Murphy

2005: Yours, Mine & Ours: Avec Dennis Quaid

2014: Nightcrawler: Avec Bill Paxton

2015: The Intern: Avec Anne Hathaway et Robert de Niro

2017: Just Getting Started: Avec Morgan Freeman et Tommy Lee Jones

2019: Velvet Buzzsaw: vec Jake Gyllenhall

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream