found 5 matching posts pour 'clio goldsmith aujourd hui'


638: ANNY DUPEREY

638: ANNY DUPEREY anny_duperey_jeune-004-300x203

Anny Duperey restera sans doute dans la mémoire collective la compagne de Bernard Giraudeau et l’heureuse prisonnière de la série « Une Famille Formidable » qui à l’heure où j’écris ces lignes a plus de vingt ans et toujours fort bon pied et très bon œil. Alors actrice de télévision, certes mais pas seulement. La carrière au cinéma d’Anny Duperey n’a pas de quoi la faire rougir et aurait même plutôt tendance à faire pâlir d’envie bien d’autres actrices!

Anny Duperey n’est pas que Catherine Beaumont! Loin s’en faut!

anny-duperey-cannes

Le 28 Juin 1947 naît Anny Ginette Lucienne Legras, fille du photographe Lucien Legras et de son épouse Ginette dans une ville de Rouen  encore dévastée par les bombardements libérateurs de 1944. la ville, pilonnée et incendiée n’a plus de centre historique. l’ancien quartier qui reliait la cathédrale aux quais de Seine est entièrement détruit, Mais la paix est revenue, c’est, souhaitons-le malgré les ruines et les morts, l’essentiel.

Anny a tout pour être une petite fille heureuse, pour elle la guerre c’est des histoires fantastiques racontées dans la famille, ca lui semble si loin, nous sommes en 1955 et elle a bien d’autres centres d’intérêts! Elle a eu huit ans et elle a même une petite sœur de quelques mois, Patricia! Mais le 6 Novembre 1955, la vie va basculer à jamais.

autographe-anny-duperey

Anny n’ a pas envie d’aller à l’école, elle traînaille dans son lit alors que ses parents l’ont déjà appelée plusieurs fois pour qu’elle les rejoignent faire sa toilette dans la salle de bains. Et puis, ils ne l’appellent plus.

Aurait-elle gagné la bataille du « je veux rester dormir »? Ce serait bien la première fois!

Ses parents ne l’appelleront plus jamais, ils sont morts asphyxiés au monoxyde de Carbonne.

La petite fille sera confiée à l’une de ses grand’mères et Patricia à l’autre. Les deux sœurs sont séparées. Pendant un temps on va se retrouver tous les week-ends, mais le temps va passer, les retrouvailles vont s’espacer et finalement, Anny va perdre sa petite sœur Patricia de vue.

anny duperey

La jeune fille grandissant, c’est le moins que l’on puisse dire, elle sera une des plus grandes comédiennes de sa génération par la taille, sentira naître en elle une vocation artistique qui la mènera sur les scènes de France et accessoirement dans la compagnie Barrault-Renaud.

Grande, brune, racée, sportive, Anny Duperey débutera au cinéma à vingt ans et très vite Godard fait appel à elle pour « Deux ou Trois Choses que je sais d’elle », ce qui ne veut pas dire qu’elle est une actrice « nouvelle vague ». Tout d’abord le mouvement est moribond, ses metteurs en scène « fer de lance » ou « Tête de gondole » se sont commercialisés et Anny tourne aussi « Jerk à Istanbul », pourquoi pas?

images-5

Si VOGUE ne déteste pas faire appel à cette longue liane brune pour orner ses pages de papier glacé, le cinéma se montre plus frileux. Anny Duperey tourne un ou deux films par an, rarement trois, le reste du temps elle est à la télévision ou au théâtre, mais rendons-lui cette justice: elle sait choisir ses films. Comme tout carrière, la carrière d’Anny Duperey compte bien un ou deux « nanars » mais elle compte surtout des titres qui ont rencontré un véritable succès public même s’ils ne sont pas devenus cultissimes. Si on ne se souvient guère aujourd’hui de « Pas Folle la Guêpe », le film avait caracolé en tête du box office français avant de faire les délices de la télévision qui n’a cessé de le rediffuser pendant au moins une décennie!

images-6

La belle Anny tournant d’ailleurs avec Jane et Peter Fonda, Claude Brasseur, Jean Richard, Jean Rochefort, Gérard Depardieu, Patrick Dewaere, Al Pacino ou Jean-Paul Belmondo. En 1977, le cinéma français l’honore d’une nomination pour son second rôle dans le mythique « Un Eléphant ça Trompe Enormément » où elle était le distant objet de tous les fantasmes de Jean Rochefort et faisait un petit clin d’œil à Marilyn Monroe soi-même. L’actrice très sportive sera une des grandes habituées du gala de l’union des artistes où elle excelle au trapèze et travaille sans filet, réalisant le danger seulement 30 ans plus tard!

anny-duperey-dans-stavinsky-240x300

Anny duperey dans Stavinsky

En reprenant sur scène un des succès de ses débuts: La Guerre de Troie n’aura pas Lieu », elle tombe follement amoureuse de son partenaire Bernard Giraudeau, son cadet de 10 jours, il est né le 18 Juin 1947.

Nous sommes en 1971, C’est une année faste pour Anny qui rencontre sur les planches le grand amour et reçoit pour sa performance dans la pièce le prix Gérard Philipe.

Duperey-Giraudeau

A l’époque Anny s’est offert un appartement à Paris, Bernard avec son premier cachet s’est acheté une maison à retaper dans la Creuse « Parce que c’est le département le moins cher » Bernard Giraudeau se passionne pour son chantier, Anny se pique de campagne et de jardinage et dans la foulée le couple fait deux enfants Gaël Giraudeau qui naît en 1982 et Sara qui voit le jour en 1985.

18890047-r_760_x-f_jpg-q_x-20070907_113447

Un elephant ca trompe enormément

A l’heure de leur rencontre, Anny Duperey est bien plus célèbre que Bernard Giraudeau, elle a commencé sa carrière six ans avant lui. Bernard Giraudeau a fait ses débuts au cinéma en jouant le fils de Jean Gabin dans « Deux Hommes dans la Ville » en 1973. Mais très vite le physique avantageux du comédien chamboule le cinéma français et il devient avec Gérard Lanvin un des grands favoris du cinéma. Avec « Billitis » et « Et la Tendresse Bordel » il devient incontournable.

anny duperey

Le couple Giraudeau Duperey va vivre une belle histoire de dix-huit ans avant de se séparer en toute amitié.

Bernard Giraudeau s’était désintéressé de sa maison de la Creuse dès qu’elle avait été terminée. C’est la créer qui l’intéressait. Terminée elle ne l’amusait plus. Alors Anny Duperey qui s’est reconstruite dans cette maison décide de la lui racheter!

anny duperey

Depuis la fin tragique de ses parents, elle avait vécu sans racines et sans attaches. La mort de ses parents, de ses grand parents puis de sa jeune sœur ont fait d’elle une apatride sentimentale, une errante de coeur. Dans cette maison elle avait aimé elle avait fait des enfants, elle avait planté des fleurs et des arbres, elle avait « reconstitué une chaîne ». Elle avait même eu le courage de regarder les photos de ses parents et le travail d’artiste de son père qu’elle va finir par publier. Etonnée elle-même de trouver une foule de photos d’elle qui lui prouveront par delà la mort à quel point ses parents l’aimaient.

989018_d-300x273

Anny Duperey enfant dans ‘objectif de son père

Avec « Un Eléphant ca Trompe Enormément », Anny Duperey a noué avec le public français une réelle et très étroite relation d’amitié qui dure toujours. Elle est aujourd’hui grand’mère et sa fille Sara Giraudeau est devenue comédienne à son tour.

En 1993 elle avait vécu un nouvel amour avec le comédien Cris Campion de 19 ans son cadet, ils s’étaient rencontrés sur un tournage où elle jouait sa grand’mère. Le couple se défera en 2004.

Anny Duperey est devenue écrivain, elle est toujours actrice, toujours populaire, elle est maman, elle est grand’mère et vit toujours dans la maison du bonheur dans la Creuse.

En 2007, le cancer emportait Bernard Giraudeau, l’amour de sa vie, le père de ses enfants. Anny vint aux funérailles, elle lui apportait un bouquet des fleurs de leur jardin.

Celine Colassin

anny-duperey-13719-220x300

QUE VOIR?

1967: Jerk à Istanbul: Avec Michel Constantin et Jean-François Poron

1967: Deux ou Trois Choses que je sais d’Elle: Avec Marina Vlady

1968: Sous le Signe de Monte-Cristo: Avec Claude Jade, Pierre Brasseur et Paul Barge

1968: Histoires Extraordinaires: Avec Jane Fonda

1969: Bye, Bye, Barbara: Avec Eva Swann, Bruno Cremer et Alexandra Stewart

1969: Un Jeune Couple: Avec Anna Gaël et Corinne le Poulain

1969: Les Femmes: Avec Maurice Ronet

1970: La Rose Ecorchée: Avec Philippe Lemaire et Elizabeth Tessier

1972: Pas Folle la Guêpe: Avec Françoise Rosay et Bruno Pradal

1972: Les Malheurs d’Alfred: Avec Pierre Richard

1973: Sans Sommation: Avec Maurice Ronet et Bruno Cremer

1973: L’Oiseau Rare: Avec Jean-Claude Brialy, Micheline Presle et Barbara.

1974: Stavisky: Avec Jean-Paul Belmondo

1975: Le Malin Plaisir: Avec Claude Jade et Jacques Weber

1975: Pas de Problème: Avec Jean Lefèbvre

1976: Umarmungen und Andere Sachen: Avec Sydne Rome et Jean-Pierre Léaud

1976: Un Eléphant ça Trompe Enormément: Avec Jean Rochefort

1977: Bobby Deerfield: Avec Marthe Keller et Al Pacino

1977: Maladie Mortelle: Avec Laurent Terzieff et  Carla Marlier

1978: Trocadéro Bleu Citron: Avec Lionel Melet et Martine Sarcey

1980: Car Napping Bestellt, geklaut, geliefert: Avec Bernd Stefan

1981: Psy: Avec Patrick Dewaere et Catherine Frot

1982: Mille Milliards de Dollars: Avec Patrick Dewaere

1982: Le Grand Pardon: Avec Clio Goldsmith, Bernard Giraudeau et Roger Hanin

1983: Le Démon dans l’Île: Avec Jean-Claude Brialy

1983: Les Compères: Avec Pierre Richard et Gérard Depardieu

1988: Gandahar: Avec Glenn Close et Pierre-Marie Escourrou

1993: Germinal: Avec Jacques Daquemine, Gérard Depardieu et Renaud

1999: Tôt ou Tard: Avec Amira Casar et Philippe Torreton

2008: De l’autre côté du Lit: Avec Sophie Marceau et Dany Boon

2009: Bambou: Avec Didier Bourdon et Anne Consigny

2011: L’Amour Dure Trois Ans: Avec Louise Bourgoing et Gaspard Proust

2012: Vous n’avez Encore Rien Vu: Avec Sabine Azéma, Mathieu Amalric et Michel Piccoli

 

597: AURORE CLEMENT

597: AURORE CLEMENT aurore20clement2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si les nombreux admirateurs d’Aurore Clément apprenaient que cette comédienne belle, blonde et racée, un des symboles de la classe française au cinéma est née à la ferme ils seraient sans doute bien surpris.

C’est à Soissons dans une famille d’agriculteurs que le 12 Octobte 1945 vient au monde Marie Thérèse Aurore Louise Clément. La guerre est finie, on n’est pas riche chez les Clément. Et pour la future actrice, les choses vont se compliquer à la mort de son père. Sa mère restée veuve ne peut assurer la subsistance de sa fille et ses études en plus. Aurore devra travailler. Elle gagne Paris où elle a plus de chances de s’en sortir que dans son Aisne natale.

Elle fait plusieurs petits boulots, du secrétariat. Mais elle envoie aussi quelques photos dans les agences de mannequins. Profession qui a déjà quelques stars consacrées par VOGUE comme Marisa Berenson, Jean Shrimpton, Jill Kennington ou Twiggy mais elles sont l’exception d’un métier qui pour être élégant ne fait pas forcément des milliardaires de ses troupes.

aurore-clement

Aurore Clement dans VOGUE @ youthquakers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aurore est une femme très belle, blonde aux cheveux fins et aux yeux clairs, elle a quelque chose de nature, de rustique dans le sens noble du terme et n’aura aucun mal à sa faire « booker » en agence. Agence où elle sèmera la stupéfaction en refusant catégoriquement d’utiliser le moindre maquillage! On n’avait plus vu une telle effronterie depuis qu’une autre débutante avait refuser de porter tout soutien-gorge et devenir Kim Novak.

Dans un univers ou les tendances changent alors d’une saison à l’autre, pourquoi pas? Se démaquiller en couverture de VOGUE c’est nouveau! Aurore devient un mannequin très demandé, posant en compagnie des nouvelles beautés encore inconnues, bientôt égéries que sont Rene Russo, Barbara Bach, Valerie Perrine, Cheryl Tiegs, Clio Goldsmith, Jerry Hall ou Margaux Hemingway et bien entendu, découvrant bientôt les joies insoupçonnées du make-up!

936full-aurore-clement-212x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa photo en couverture d’un magazine va, comme dans un conte de fée hollywoodien attirer l’attention d’un réalisateur: Louis Malle.

Louis Malle la choisit,  jeune inconnue et pas comédienne pour un sou pour devenir l’héroïne de »Lacombe Lucien » avec le jeune Pierre Blaise dans le rôle titre. le film fera grand bruit, ses interprètes, un bûcheron et un mannequin, considérées comme de véritables révélations dans la foulée de Miou-Miou, Patrick Dewaere, Gérard Depardieu et Isabelle Huppert qui viennent d’exploser.

aurore-clem

Aurore dans VOGUE @youthquakers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais le jeune bûcheron starifié par le film de Louis Malle n’aura pas le temps de tenir ses promesses; Pierre Blaise meurt à vingt ans, le 31 Août 1975. Il avait fêté son anniversaire deux mois plus tôt et se tue au volant de sa Renault 17, sa première voiture qu’il s’était offerte avec le cachet du film. Pierre Blaise avait eu le temps de tourner trois autres films après « Lacombe Lucien », tous sortiront de manière posthume.

Etrangement si la vie de Pierre Blaise devint un véritable tourbillon après Lacombe Lucien, il faudra attendre deux ans pour revoir Aurore Clément à l’écran, et encore, en Italie!

Actrice discrète, on lui reproche aussi d’être froide et distante. Elle symbolise pourtant parfaitement la jeune femme moderne des années 70, La jeune femme libre et sportive qui assume seule sa vie et conduit sa R5 avec ses escarpins compensés Charles Jourdan.

auroreclment02copy-300x182

 

 

 

 

 

 

Au cinéma on la voit relativement peu car elle choisit avec beaucoup d’attention les réalisateurs auxquels elle se confie et leur liste ferait pâlir de jalousie n’importe quelle actrice de sa génération à part Catherine Deneuve. Puisqu’après Louis Malle viendront Mario Monicelli, Pierre Schoendoerffer, Yves Boisset, Chantal Akerman dont elle devient véritablement l’actrice fétiche, voire l’égérie, Francis Ford Coppola avant Sofia Coppola, mais aussi Claude Chabrol, Wim Wenders ou Bertrand Blier.

Aurore Clément, très présente à la télévision qui lui offre de beaux grands rôles, est une star en Italie, une icône de mode internationale, une femme pour qui la presse féminine se passionne, ne se privant jamais de lui demander son avis sur l’avortement, la peine de mort ou les talons hauts.

aurore

Aurore dans VOGUE@youthquakers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cinéma, étrangement, elle ne devient pas une tête d’affiche, peut-être parce qu’elle ne rechigne jamais devant un second rôle dans un film prometteur et refuse toute participation même en vedette à une gaudriole franchouillarde comme il s’en tourne énormément. Aurore Clément ne tournera jamais avec les Charlots!

Elle est aimée, admirée, respectée, elle n’est pas adulée malgré ce qu’il faut bien appeler une carrière de star.

Elle rate sa consécration hollywoodienne lorsque son rôle disparaît complètement au montage d’Apocalypse Now. Mais le tournage de Francis ford Coppola n’en sera pas vain pour autant. Elle rencontre sur le plateau le décorateur Dean Tavoularis, la signature visuelle des films de Coppola. Le couple se marie en 1986 et reste solidement uni aujourd’hui.

aurore-c

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aurore Clément après son mariage va donner un ton différent à sa carrière qui jusque là se symbolise surtout dans la rigueur. Après avoir affiché sa nudité dans LUI, elle abord le théâtre en 1988 et ne dédaigne plus s’adonner à la joyeuse comédie, semblant décourvir presque aussi étonnée que le public son potentiel comique.

corbis-42-16174212-300x200

 

 

 

 

 

 

 

Le temps passant, Aurore Clément reste d’une grande beauté et son talent n’a cessé de s’affiner. Elle est toujours très présente dans un métier qui aujourd’hui songe enfin à la considérer comme une de ses très grandes dames.

Ce n’est que justice tardive.

Celine Colassin

aurore-clement1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUE VOIR?

1974: Lacombe Lucien: Avec Pierre Blaise

1976: L’agnese va a morire: Avec Ingrid Thulin et Michele Placido

1976: Caro Michele: Avec Delphine Seyrig et Mariangela Melato

1977: Le Juge Fayard dit le Sheriff: Avec Patrick Dewaere

1977: Le Crabe Tambour: Avec Claude Rich et Jean Rochefort

1978: Les Rendez-vous d’Anna: Avec Helmut Griem et Magali Noël

1979: Caro Papa: Avec Vittorio Gassman

1979: Viaggio con Anita: Avec Goldie Hawn et Claudine Auger

1982: L’Amour des Femmes: Avec Pierre Clémenti et Jean-Marc Bory

1982: Les Fantômes du Chapelier: Avec Monique Chaumette, Michel Serrault et Charles Aznavour

1983: El Sur: Avec Iciar Bollain et Germaine Montero

1984: Paris Texas: Avec Nastassia Kinski

1985: Festa di Laurea: Avec Carlo Delle Piane

1987: Mosca Addido: Avec Liv Ullman

1989: Comédie d’Amour: Avec Annie Girardot et Michel Serrault

1991: Eline Vere: Avec Marianne Basler et Monique van de Ven

1993: Pas d’Amour sans Amour: Avec Evelyn Dress, Patrick Chesnais et Jean-Luc Bideau

1993: Marie: Avec Marie Gillain

1993: Taxi de Nuit: Avec Laure Marsac et Bruno Cremer

1996: Mon Homme: Avec Anouk Grimberg et Gerard Lanvin

1997: Nous Sommes Tous Encore Ici: Avec Jean-Luc Godard et Bernadette Lafont

1998: A Vendre: Avec Sandrine Kiberlin et Chiara Mastroianni

2000: Love Me: Avec Sandrine Kimberlain et Johnny Hallyday

2000: Jet Set: Avec Samuel le Bihan, lambert Wilson et Ornella Muti

2001: Tanguy: Avec Sabine Azema et André Dussolier

2002: la Repentie: Avec Isabelle Adjani et Sami Frey

2004: Ils se marièrent et eurent beaucoup d’Enfants: Avec Charlotte Gainsbourg et Johnny Depp

2004: Ce qu’ils imaginent: Avec Marie Trintignant et Julie Gayet

2006: Mon Frère se Marie: Avec Jean-Luc Bideau

2006: Marie Antoinette: Avec Kristin Dunst

2008: Cortex: Avec André Dussolier et Marthe Keller

2009: La Vie Lointaine (court métrage): Avec Manuel Vallarde

2009: L’Insurgée: Avec Pauline Etienne et Michel Piccoli

2010: Je suis un no man’s land: Avec Julie Depardieu et Philippe Katerine

2010: Pièce Montée: Avec Clemence Poesy, Danielle Darrieux, Jean-Pierre Marielle et Jeremie Renier

2011: Des Vents Contraires: Avec Isabelle Carré et Benoît Magimel

2011: L’Hiver Dernier: Avec Anaïs Demoustier, Vincent Rottiers et Michel Subor

2011: Let my People Go: Avec Carmen Maura, Amira Casar et Jean-François Stevenin

2012: Cornouaille: Avec Vanessa Paradis et Samuel le Bihan

2012: Rondo: Avec Jean-Pierre Marielle

2017: Barbara: Avec Jeanne Balibar et Mathieu Amalric

584: CLIO GOLDSMITH

584: CLIO GOLDSMITH zav8joom2jmdmoj8-228x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moins de dix films, neuf très exactement avaient réussi à faire de la fabuleuse Clio Goldsmith plus que le jeune espoir numero un du cinéma européen des années 80. Elle était devenue un des fantasmes majeurs des golden eighties!

la très belle actrice naît le 15 Juin 1957 à Paris dans une famille très fortunée, fille d’Edward Goldsmith n’est-elle pas la cousine de Jeminah Khan, une des femmes les plus riches du monde et dont les amours avec Hugh Grant défrayèrent un temps la chronique?

Si les Goldsmith font partie du gotha, Clio Goldsmith décida un jour de faire du cinéma. Mais attention! pas n’importe quel cinéma! Clio débute dans un rôle de prostituée, certes mais dans un film dirigé par Alberto Lattuada et dont la vedette n’est autre que la très illustre Virna Lisi! Clio est si belle que Virna aura pourtant la surprise en découvrant l’affiche du film de n’y voir que la belle Clio presque nue. Elle enchaîne immédiatement avec un autre rôle de prostituée dans « La Dame aux camélias » de Mauro Bolognini dont la star n’est autre qu’Isabelle Huppert.

clio-196x300

les magazines de luxe tels que VOGUE, L’OFFICIEL ou HARPEER’S BAZAAR qui connaissent déjà les Goldsmith pour avoir photographié leurs luxueuses propriétés et Clio aux plus grands défilés de haute couture où elle est rarement mannequin mais souvent cliente tombent littéralement en pamoîson et Clio Goldmith devient leur icône de mode.

mx-2610n_20121017_151436_001clio

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son agent dira d’elle: Clio Goldsmith en couverture de VOGUE ou de ELLE fait exploser les ventes mais pour PREMIER ou STUDIO elle ne vaut encore rien!

Le cinéma français se jette littéralement sur la belle et l’oppose à Claudia Caridnale dans « Le Cadeau », personne ne doute un seul instant que Clio est la nouvelle star sexy que le cinéma attendait depuis la retraite anticipée de Brigitte Bardot. Elle est « gorgeous » elle est « glamourous » elle est »fabulous » Et cerise sur la gâteau, la belle, peu bégeule tourne nue et pose nue pour les magazines. bref tout ce qu’on aime tout ce qu’on demande.

tumblr_l6nhkrn61r1qcb2lto1_500-214x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nouvelles égéries du cinéma français « eighties » comme Gabrielle Lazure, Maruschka Detmers ou Dayle Haddon n’ont qu’à bien se tenir, voici venir Clio, celle que l’on attendait.

Mais hélas, Clio, elle n’attendait rien, elle avait taté du cinéma certes, était-ce par curiosité, par désoeuvrement, était-en en attendant de trouver sa voie?

clio goldsmith

Je l’ignore, mais après cinq films italiens et trois films français, la belle épousait l’homme d’affaires Carlo Alessandro Puri negri en 1982 et disparaissait des écrans sans même prendre la peine d’annoncer sa retraite! Il faudra attendre son divorce en 1985 pour la revoir une ultime fois en 1986 dans « l’Etincelle » Mais sa vraie carrière était déjà derrière elle, elle avait duré…deux ans!

voguecover15apr75_v_22jul10_bt_268x353

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clio qui était maman d’une petite fille, Ayesha se remaria en 1999 avec l’écrivain Mark Shand qui n’est autre que le frère de Camilla Parker Bowles, bon sang ne sachant, décidément, mentir!

Le couple finira par divorcer et Clio s’installera à Londres avec sa fille, Elle ne revint jamais sous les feux des projeteurs du cinéma mais ne quitta jamais ceux de la presse people et est peut-être plus belle encore aujourd’hui qu’au temps de sa gloire fugace.

600full-clio-goldsmith

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUE VOIR?

1980: La Cicala: Avec Virna Lisi et Anthony Franciosa

1981: La Dame aux camelias: Avec Isabelle Huppert et Gian Maria Volonte

1981: La Caduta Degli Angeli Ribelli: Avec Vittorio Mezzogiorno

1981: Plein Sud: Avec Patrick Dewaere, Jeanne Moreau et Guy Marchand

1981:Miele di Donna (Fleur de Vice): Avec Catherine Spaak, Luc Meranda et Fernando Rey

1982: Le Cadeau: Avec Claudia Cardinale et Pierre Mondy

1982: La Donna Giusta: Avec Karen Black, Virna Lisi et Margot Kidder

1982: Le Grand Pardon: Avec Roger Hanin, Richard Berry, Anny Duperey et Bernard Giraudeau

1986: L’Etincelle: Avec Roger Hanin, Simon Ward et John Moulder Brown

CLIO DANS VOGUE

(Remerciements à Youthaker)

mx-2610n_20121017_151436_020

 

 

 

 

 

 

 

mx-2610n_20121017_151436_019

 

 

 

 

 

 

 

mx-2610n_20121017_151436_018

563: CATHERINE SPAAK

563: CATHERINE SPAAK cspaak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La carrière de Catherine Spaak commence bien avant…ses débuts devant les caméras!

Cette charmante demoiselle de nationalité belge naît en France, à Boulogne Billancourt le 3 Avril 1945.  Fille du scènariste Charle Spaak et de son épouse la comédienne Claudie Perrier. Sa soeur, Agnès est née près d’un an jour pour jour avant elle:  le 29 Avril 1944. Bien que la presse la considère généralement comme la « petite soeur » de Catherine, simplement parce qu’elle a débuté après elle.

catherine spaak

La famille Spaak est une famille très connue tant en cinéma qu’en politique. Ils ont la réputation d’être des « libres penseurs » et on affirmera souvent que la belle Catherine a hérité decette liberté intellectuelle bien plus rare qu’il n’y paraît.

Le frère de Charles Spaak, l’oncle paternel des deux petites filles n’est autre que le ministre Belge Charles Henri Spaak, considéré encore aujourd’hui comme un des pères fondateurs de l’Europe bien qu’il nous ait quittés en 1972. La mère de Charles et de Paul Henri fut la première femme sénateur de Belgique!

catherine spaak

Charles Spaak ayant quant à lui signé des scénarii aussi prestigieux que « La Belle Equipe » « Le Grand Jeu », « La Kernesse Héroïque », « La Fin du Jour » et quelques autres merveilles que je passe pour en revenir au fait: Catherine Spaak.

1963_03CatherineSpaak-235x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La famille Spaak s’est installée en Suisse où les deux filles grandissent avec tout le « confort moderne » lié à leur statut de famille bourgeoise très aisée. Elles trouveront tout à fait normal de voir les plus grands noms du cinéma transiter par le salon pour venir travailler avec papa sur leur prochain film et ne daigneront même pas lever leurs nez de leur clavier de piano si elles sont à leurs exercices pour voir de quel illustre il s’agit, fût-ce Sophia Loren, Pablo Picasso ou Jean-Paul Sartre en personne!

catherine spaak

C’est Alberto Lattuada qui le premier s’avisa de la grâce parfaite et de la beauté de la petite Spaak alors qu’elle n’avait même pas dix ans. Il avait, selon ses dires ultérieurs été complètement fasciné par la maturité adulte de la petite demoiselle au piano.

3371480894catherine-spaak-300x295

Lorsqu’il cherchera une jolie jeune fille de bonne famille pour son film « Gwendoline » en 1957 il pensera immédiatement à la petite Catherine qui n’a encore que…douze ans! Charles Spaak poussa ses hauts cris! Il était hors de question que sa fille si jeune fasse du cinéma, elle avait ses études! Elle n’était malgré ses apparences matures qu’une petite fille et certes pas la jeune fille du film!

catherine-spaak

Les 16 ans de la magnifique Jacqueline Sassard héritèrent du rôle face à Sylvia Koscina mais Lattuada n’en oubliait pas son obsession pour autant.

Deux ans plus tard, bouleversé par « Lolita » , le roman de Vladimir Nabokov, Lattuada se lance dans la production d’un film dont le scénario original s’intitule « Nymphette » et qui deviendra « I dolci inganni », pour nous francophones : « Les Adolescentes ».

Catherine-Spaak-9872-300x300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien entendu, une fois encore, Charles Spaak ne veut rien entendre! Lui vivant sa fille ne se montrera pas devant une caméra! Plutôt l’enterrer vivante dans le caveau familial!

Lattuada va alors se lancer dans un incroyable casting à la recherche de la jeune fille idéale. une beauté sage et mesurée de bonne famille, même si’il envisagea longtemps Gillian Hills avant d’hésiter entre Jeanne Valérie et Geneviève Grad. Mais aucune ne lui convient tout à fait, car aucune n’est Catherine Spaak!

Catherine+Spaak

Un soir qu’il se lamente dans les oreilles de son amie Sophia Loren, l’actrice lui répond: « Comment ça, Charles Spaak ne veut pas que sa fille fasse du cinéma? C’est une blague? je viens de la voir dans le film de Becker « Le Trou » alors si elle  a pu faire ce film là, pourquoi pas le tien? »

Sophia avait vu juste, Catherine était bien dans  « Le Trou ». Oh, pas grand’chose, à peine une figuration, un gros plan sur son beau visage dans une scène de parloir en prison, mais quand même, c’était bien elle.

Cette fugace apparition permettra à une presse people déjà excessive de déclarer quelques années plus tard: « A quatorze ans, Catherine Spaak vivait seule et gagnait déjà magnifiquement sa vie » . On ne prête qu’aux riches. Dans les gazettes comme ailleurs.

catherine spaak

Lattuada appela Charles Spaak qui lui avoua avoir « baissé les bras » devant la volonté inébranlable de sa fille. Catherine voulait faire du cinéma, rien ne pourrait l’en empêcher et que son père soit d’accord ou pas n’y changerait rien! Alors il l’avait laissée tourner pour Becker plutôt que de la voir se ruer sur le plateau de n’importe quel saute-ruisseau et culbute-canapé venu.

Catherine fit le film de Lattuada, on mentit sur son âge pour ne pas affoler la censure italienne et on ajouta une bougie à son gâteau d’anniversaire fêté sur le plateau qui lui donnait ainsi 16 ans tout frais et non 15!

Catherine Spaak

Son contrat stipulait d’ailleurs qu’elle ne se maquillerait pas en dehors du plateau, qu’elle n’irait pas à la plage, qu’elle ne porterait pas de bikinis et ne donnerait aucune interview en dehors de la présence de Lattuada! D’ailleurs sa mère la récupèrerait dès le tournage terminé pour lui faire rattrapper son retard  pris sur son temps d’études!

Ces sages précautions ne seront d’ailleurs pas d’une folle efficacité. Avide de liberté A seize ans, elle attendrait un heureux évènement et se marierait dare-dare à son petit ami de l’époque l’acteur Fabrizzio Capucci dont elle se séparerait en fêtant ses dix-huit ans. Ce mariage fit d’elle la belle sœur du couturier italien Roberto Capucci dit « Le Givenchy romain ».

catherine-spaak

La juvénile mariée n’est pas avare de déclarations bien senties du style « Etre marié ce n’est pas gage de bonheur et encore moins de moralité » ou encore: « Je me suis convertie au catholicisme au moment de mon mariage, pour moi qui vient d’une famille agnostique c’était une découverte, mais convertie ne veut pas dire convaincue »

Maman d’une petite Sabrina, à vingt ans elle fera partie de très luxueuse liste des personnalités mondiales gagnant mieux leur vie que le président des Etats-Unis!

ek1rjzjuzloxxou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le film de Lattuada, revenons-y, ne fit pas un triomphe colossal ou tout du moins passa plus inapperçu que sa préparation et son casting de « jeune fille idéale », mais une chose était sûre! Catherine était lancée!

Elle enchaîna presque immédiatement en devenant la fille de Michèle Morgan face à Jean-Claude Brialy dans « Le Puits aux Trois Vérités ». l’acteur  à la réputation de parfait gentleman chez les actrices s’en prit plutôt vertement à Catherine et hurla sur tous les toits que « Le film était raté parce que la « jeune première » était nulle au point de tout foutre par terre mais avait été imposée à la production parce qu’elle était fille d’ambassadeur »

catherine spaak

Que Charles Spaak fut ambassadeur surprit tout le monde à commencer par lui-même et ensuite monsieur Brialy n’eut pas la délicatesse de remettre son propre égo en question en se disant que peut-être il n’était pas lui non plus très crédible en jeune homme dont la virilité étourdissante émoustille une femme comme Michèle Morgan au point qu’elle en perde son quant à soi et son sens de la famille pour ses mâles compétences!

Catherine Spaak

Il sautille dans les décors du film comme une nymphe affolée par ses hormones et si Michèle Morgan craint une chose ce n’est certes pas ses assauts de bête du sexe comme le laisse entendre le scénario mais plutôt qu’il ne lui pique ses robes Balmain pour aller faire la sotte avec ses copines à l’Alcazar! Voilà pour Brialy! Brialy est à la virilité dans ce film ce que Sim est à l’haltérophilie! Si quelqu’un flanque « Le Puit aux Trois Vérités » par terre c’est bien lui et certes pas la charmane Catherine!

Après ce faux pas dans le cinéma français, Catherine regagna sa chère Italie où on la considérait comme une véritable star avant même que ne sorte le film de Lattuada et adoptera le rythme de trois films par an durant toutes les années 60 et toujours en vedette face à des acteurs de la trempe de Vittorio Gassman,  Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi et autres monstres sacrés de la péninsule ou d’ailleurs comme Karl Malden, Eliott Gould ou Jean-Louis Trintignant.

catherine spaak

la belle italienne d’adoption mène également une carrière de chanteuse à succès puisqu’elle est une « idole des jeunes », vend ses 45 tours comme des petits pains. Elle est pour son public italien ce que Françoise Hardy est pour son public français, elle partage avec la chanteuse française un look, une guitare et même quelques chansons.

Evidemment, Hollywood fera appel à ses talents car, clame-on outre Atlantique: « Catherine Spaak est la seule actrice à pouvoir un jour remplacer Brigitte Bardot ». Une Bardot très étonnée que l’on songe déjà à sa succession!

catherine spaak

Elle rentrera chez elle assez désabusée « Faire du cinéma à Hollywood n’est pas drôle, c’est beaucoup trop sérieux, on a l’impression de travailler à l’usine! En Italie au moins c’est drôle! On a l’impression d’être encore des enfants et de faire l’école buissonnière! ca ne nous empêcha pas de faire des bons films, parfois même on arrive à les faire dans les délais prévus! »

Au milieu de cette folle décennie, on est très étonnés de voir Catherine toujours flanquée d’un grand sac de toile qui selon un de ses partenaires contient une demi bibliothèque. Catherine était en effet une véritable boulimique de lecture et passait allègrement d’un livre à l’autre. Sur le temps que sa coiffeuse pose ses bigoudis chauffants, elle dévorait des poèmes de Nasim Hikmet alors que trônait sur sa table de maquillage le second volume de « Capital » de Karl Marks et un recueil de poèmes de Caradelli et un ouvrage de Claudel.

spaak-catherine

« Je n’ai rien lu durant trop d’années à cause du cinéma et de mon emploi du temps chargé, aujourd’hui je suis une véritable boulimique de lecture. C’est vrai que je passe d’un livre à l’autre, mais c’est la soif de rattraper mon retard ».

On avait beaucoup ri de feue Marilyn Monroe qui s’était promenée des années durant avec le même recueil de « l’Intégrale de Proust ». On prétendit que Catherine la nymphette yéyé se comportait ainsi par publicité. la réponse fut cinglante: » Ce serait idiot de ma part! Les gens détestent ceux qui lisent plus qu’eux et comme de nos jours ils ne lisent plus du tout, me vanter de le faire ce serait vraiment la dernière chose à dire pour quelqu’un qui cherche la publicité! »

Elle n’avait d’ailleurs pas hésité à s’exprimer, parfois vertement sur les grands problèmes du temps: L’égalité des droits, des sexes, l’avortement, le racisme, le Viêt-Nam. Ses producteurs et autres agents de publicité l’avaient alors suppliée de se taire, craignant que ses opinions tranchées ne nuisent à son image. réponse de miss Spaak: « Vous voulez faire croire aux gens que j’ignore ce qui se passe sur terre? Parce que je vis sur la lune sans doute? » Puis elle ajoutait: « Aujourd’hui je sais que ce qui compte au monde ce n’est pas la dernière collection Cardin ou le dernier film de Marlon Brando! Nasim Hikmet est un intellectuel turc qui a passé 17 ans en prison pour ses idées. Ses poèmes me donnent le vertige! A côté de ça, les Rolling Stones, je m’en fiche un peu ». Puis d’une logique implacable elle concluait: « Partout dans le monde des gens risquent la prison ou la mort pour défendre leurs idées et moi je devrais me taire pour ne pas froisser quelques admirateurs? C’est une blague? »

catherine_spaak

On n’hésita pas alors à reprocher à Catherine sa conduite des années précédentes: les nuits en discothèque, les courses effrénées dans la nuit romaine avec sa petite MG rouge, sa passion pour le surf, le yéyé et les beaux garçons. Réponse de l’intéressée: « C’est vrai, j’ai aimé tout ça et j’ai été cette Catherine là, mais j’avais 17 ans, On ne les a pas toute sa vie! »

Elle terminera les années 60 aussi demandée que Claudia Cardinale ou Virna Lisi avec lesquelles d’ailleurs elle partage quelques affiches. Maintenant qu’elle a le droit de répondre aux interviews, elle fait preuve d’un certain esprit et en 1967, à un journaliste qui remarque perfidement que dans ses films on la voit plus couchée que debout elle répond: »Tout le monde sait que la position couchée est plus confortable! »

En 1971, Elle divorce officiellement de l’acteur Fabrizzio Cappuci qu’elle avait épousé en 1963.

Ce mariage avait beaucoup fait paler de lui, Catherine ne détestant pas larmoyer sur l’épaule compatissante d’un journaliste ponctuant ses reniflements éplorés de « Je ne veux plus jamais le revoir » bien sentis pendant qu’un certain Achille Santé l’attendait à la porte du studio où elle tournait « La Ronde » pour Vadim.

Divorcée en 1971, L’année suivante elle se remarie avec l’acteur italien Johnny Dorelli, rencontré sur un plateau TV en 1968 dont elle divorcera en 1979. Cette affaire de mariage avait eu sa petite heure de gloire dans la rubrique des potins mondains! Catherine avait obtenu le divorce en France à la condition de laisser la garde de sa fille à son ex mari.

catherine spaak

Mais l’Italie ne reconnut pas le divorce français puisque le divorce était tout simplement interdit en Italie! Catherine se plaignait donc très amèrement puisque le bénéfice du divorce, à savoir sa liberté lui échappait mais l’inconvénient par contre, l’abandon de la garde de sa fille restait valable aux yeux de la loi! La presse s’étonnait d’ailleurs de la volonté farouche que mettait cette actrice prétendue volage à vouloir se remarier alors que la mode était précisément à l’amour libre. Catherine s’en expliqua franchement: « Johnny et moi nous nous aimons mais surtout nous nous entendons parfaitement professionnellement comme personnellement. Nous sommes complémentaires et si je suis enfin devenue adulte c’est à lui que je le dois, il m’équilibre alors que je le reconnais, j’ai un caractère très instable! L’imbroglio se compliquait encore par le mariage de Johnny Dorelli, certes séparé mais flanqué de son fils le petit Gianluca!

Mais ce n’est pas pour ces deux mariages que la belle italienne d’adoption va voir son nom très régulièrement dans les gros titres de la presse à scandale durant toute la décennie!

Un conflit va l’opposer à son père qui va se fendre de déclarations que l’on aurait voulues plus étoffées de la part d’un scénariste prestigieux: « Ma Fille est un Monstre », « Je n’ai plus de Fille », « Je renie ma fille », j’en passe et des meilleures, quoiqu’elles soient à peu près toutes pareilles!

Agnès Spaak va entrer dans la ronde infernale et ajouter son grain de sel, en profiant d’ailleurs de la situation familiale tendue en première page pour pousser son pion  de comédienne sans impressionner grand monde et montrer ses bikins au festival de Cannes toujours sans impressionner grand monde.

La presse affolée alla même jusqu’à déterrer madame Spaak mère dans le salon de coiffure dont elle était maintenant la patronne à Paris, recyclée dans les indéfrisables après les feux de la rampe pour lui demander son avis sur sa monstresse de fille! Elle posa l’air navré mais coiffée comme Brigitte Bardot un soir de gala entre les casques et les bigoudis mais je ne me souviens sincèrement plus de sa réponse. Filles, soeurs, père et mère s’entre déchirérent et se réconcillièrent tant et plus durant des années, ce qui devint aussi ennuyeux que les amours de Sacha Distel ou un film de Jacques Rivette!

Ajoutons à cela que Michelangelo Antonioni clamait sur tout les toits son admiration sans borne pour la belle Catherine « L’actrice la plus passionnante de sa génération » ce qui avait fini par ébouriffer Monica Vitti en personne!

Catherine Spaak continuait sur sa lancée de vedette italienne, elle n’avait pas trop rechigné devant les comédies érotico-polissonnes du cinéma italien des années 70 même si son grand prestige, tout comme ceux de Claudia et Virna ne lui permettait pas de forcer la dose dans la polissonnerie, laissant celà à Agostina Belli, Edwige Fenech, Marilu Tolo avec qui elle avait débuté dans le film de Lattuada ou encore Marisa Mell, Barbara Bouchet et Olga Bisera.

Le 4 Mars 1975, Charles Spaak mourait et avec lui s’enterrait le conflit familial. Bientôt le cinéma italien allait calmer sa frénésie de cinéma érotique et tenter de trouver un nouveau souffle qu’il cherche encore en vain 40 ans plus tard. Catherine Spaak avait sagement anticipé les choses et dès 1978 était devenue une habituée de la télévision alors que durant la décennie précédente elle n’avait honoré le petit écran qu’une seule fois en 1968 en tournant avec son futur mari Johnny Dorelli  » La Vedova Allegra ».

Claudia Cardinale et Catherine

Claudia Cardinale et Catherine

En 1990 , après une nouvelle décennie très bien remplie, Catherine Spaak prend ses disances après avoir donné la réplique à Monica Vitti et Eliott Gould dans  » Scandalo Secreto ». Elle se remarie en 1991 avec Daniel Rey.

Elle passera les années 90 loin du feu des projecteurs si l’on excepte sa présence inattendue et tout à fait somptueuse dans le feuilleton français « Une Famille Formidable » qui ne la méritait pas.

Avec l’avènement des années 2000, il se passera rarement une année sans que l’on ne puisse admirer la toujours belle Catherine Spaak sur un écran, petit ou grand. Elle est d’ailleurs la mère de l’inspecteur Aurelio Zen dans la série « Zen ». Catherine a eu sa propre émission de télévison durant quinze ans!

Catherine Spaak est deux fois maman, elle a eu un enfant avec chacun de ses deux premiers maris, sa fille Debora et son fils Gabriele et les a toujours scrupuleusement tenus éloignés de son univers professionnel.

936full-catherine-spaak-267x300

QUE VOIR?

1960: Le Trou: Avec Michel Constantin et Marc Michel

1960: I dolci inganni: Avec Jean Sorel et Christian Marquant

1960:Il carro armato dell’8 settembre: Avec Dorian Gray, Yvonne Furneaux et Elsa Martinelli

1962: L’Amore Difficile: Avec Claudia Mori et Enrico Maria Salerno

1962: Il Sorpasso: Avec Jean-Louis Trintignant et Vittirio Gassman

1962: La voglia matta: Avec Ugo Tognazzi

1963: La Noia: Avec Bette Davis et Horst Bucholz;

1964: La Ronde: Avec Jane Fonda

1965: L’uomo dei cinque palloni: Avec Marcello Mastroianni et Ugo Tognazzi

1965: Oggi, domani, dopodomani: Avec Marcello Mastroianni

1965: Le Monachine: Avec Amedeo Nazzari et Sylvia Koscina

1966: Non faccio la guerra, faccio l’amore: Avec Philippe Leroy

1966: Mademoiselle de Maupin: Avec Robert Hossein

1967: Hôtel: Avec Rod Taylor et Merle Oberon

1968: La Matriarca: Avec Jean-Louis Trintignant, Gabriele Tinti et Philippe Leroy.

1969: Certo, certissimo, anzi… probabile: Avec Claudia Cardinale, John Philip Law et Nino Castelnuovo.

1970: Con Quale Amore, Con Quanto Amore: Avec Claude Rich.

1971: Il gatto a nove code: Avec Karl Malden et James Francisius.

1973: Storia di una monaca di clausura: Avec Suzy Kendall et Umberto Orsini.

1975: Take a Hard Ride: Avec Lee van Cleef et Jim Brown.

1978: Per vivere meglio, divertitevi con Noi: Avec Johnny Dorelli.

1980: Rag. Arturo De Fanti, bancario – precario: Avec Paolo Villagio.

1981: Miele di Donna (Fleur de Vice): Avec Clio Goldsmith et Fernando Rey.

1984: Claretta: Avec Claudia Cardinale et Guilano Gemma.

1990: Scandalo Segreto: Avec Monica Vitti et Eliott Gould

2005: Dalla parte giusta: Avec Myriam Catania et Luca Ward

2010: Alice: Avec Camilla Ferranti

2010: Goodbye Mr Zeus: Avec Stefania Carnevali et Sydne Rome

2011: I più grandi di tutti: Avec Claudia Pandolfi et Alessandro Roja

530: AGOSTINA BELLI

530: AGOSTINA BELLI Agostina-Belli-Warm-Chills-94874731-300x300

Agostina Belli fut bien plus qu’une jolie fille facilement dévêtue dans « Playboy », bien plus qu’une actrice, bien plus qu’un sex symbol. Elle fut le flamboyant étendard d’une Italie subitment libérée de tous les tabous et de toutes les conventions de bienséance catholique. (du moins dans les apparences mais c’est déjà ça!)

Et même si en Italie comme ailleurs la libération sexuelle ne fut qu’un feu de paille avant que ne reviennent les carcans bourgeois et religieux, elle y fut flamboyante, vive et gaie!

Et si le cinéma français allait avec la déferlante érotique déclenchée par Sylvia Kristel continuer à intellectualiser ce sujet là comme les autres en faisant de la question « érotisme ou pornographie » un nouveau véritable sujet essentiel de philosophie de comptoir ou de débats télévisés. Ce qui revient au même sans les bières. En Italie, le sexe serait certes libéré, mais il serait polisson, grivois et sans malice! Le sexe allait faire rire et les plus grands noms du septième art allaient se mettre à la tâche et faire de quelques jeunes beautés transalpines les reines d’un nouveau cinéma dont Agostina Belli et Laura Antonelli seraient les déesses!

00000037-5471

Agostina Maria Magnoni naît le 13 Avril 1947 dans une famille pauvre de Milan.

Son père Domenico est un modeste artisan et sa mère Adèle tient ce qu’il serait convenu d’appeler une « pension de famille » fort modeste Via Copernico aux vieux trams bringuebalants et où se rabat la fumée des trains les jours de grand vent.

La future Agostina Belli a une soeur, Armida, et les deux gamines grandissent à la va comme je te pousse, elle sont le pendant italien des « titis de paris », jouant dans les rues avec leur bande de copains du quartier et la morve au nez!

Lorsqu’Agostina a treize ans ses parents se séparent et sa terreur est de devoir rester avec sa mère, femme autoritaire à la taloche facile alors qu’elle vénère littéralement son papa. Agostina sera confiée à son père avec qui elle restera toujours étroitement liée. Sa mère connaîtra un bien triste sort car elle mourra assassinée dans sa pension de famille et son crime restera non élucidé.

Agostina suivit des cours de secrétariat, le saint graal des fille de familles pauvres qui ne pouvaient guère espérer mieux, trouva un emploi dans un grand magasin de Milan qu’elle quitta au bout de trois mois après une claque aux fesses qu’un tempérament forgé aux jeux des rues ne lui permettait pas de tolérer!

Elle se retrouva trimballant des encyclopédies de portes en portes, personne n’en voulait et elles pesaient un âne mort, mais au moins il n’y avait personne pour la surveiller!

Toujours à l’affût d’opportunités qui pourraient la sortir de son train train quotidien, la jeune fille qui se rêve un jour riche et célèbre se présente avec sa seule bonne mine comme recommandation au directeur de production d’un film qui se prépare à Milan.

Le cerveau gavé d’artcles lus dans des revues de cinéma, elle déclare avec une fausse modestie mais la vraie candeur de ses 20 ans qu’elle pourra se contenter de petits rôles ou même de figurations dans un premier temps! Lorsqu’on lui demande si elle a des photos, elle tend celle qu’elle a prise dans un photomaton sur son chemin. L’éclat de rire qui accueillit la photo résonnera dans ses oreilles toute sa vie.

Elle était si mortifiée qu’on lui donna malgré tout quelques bons conseils, comme de faire des photos professionnelles et Carlo Lizzani, le réalisateur du film, bien conscient de la beauté exceptionnelle qui se tenait devant lui rouge comme une pivoine lui confia quand même un minuscule rôle dans « Banditi a Milano ». Elle y serait prise en otage par Gian Maria Volonte et croiserait Margaret Lee et Carla Gravina.

 

Bien sûr le rôle était si minusclule qu’il ne risquait pas de provoquer un tsunami d’enthousiasme chez une foule de fans en délire, à peine la voyait-on!

Elle devra retourner à ses encyclopédies, mais cette pauvre petite expérience lui avait fait découvrir de nouveaux horizons! Elle allait devenir une actrice elle était belle, elle serait riche et célèbre.

Au début des années 70, à force de travail et d’acharnement elle obtient enfin quelques rôles dignes de ce nom, mais celle qui est devenue Agostina Belli n’en a pas fini avec les heures sombres. A l’heure où sa maman perd la vie dans les abominables circonstances que l’on sait, Agostina est elle-même clouée sur un lit d’hôpital après un violent accident de voiture.

Elle devra attendre 1972 pour enfin afficher son nom au générique d’un film de prestige puisqu’elle est une des victimes du Barbe Bleue incarné par Richard Burton, ce qui fait d’elle l’égale d’une Raquel Welch ou d’une Virna Lisi.

Elle devient célèbre, elle est à la mode. Il était temps, elle a 25 ans! Mais dorénavant, les rôles d’Agonstina Belli seront des premiers rôles!

En 1974 elle est la star de six films et elle a commencé l’année précédente une longue liaison avec l’acteur norvégien Fred Robsham avec qui elle sera liée durant plus de quinze ans. Cette liaison fait d’elle une partie plus intégrante encore du tout cinéma italien puisque sa belle-soeur Margaret a été l’épouse d’Ugo Tognazzi. Cette liaison pourtant finira mal. Fred Robsham sera incarcéré pour trafic de stupéfiants et sortira de prison en ayant contracté le virus du sida.

Agostina Belli est donc une véritable star en Italie et si bon nombre de ses films n’ont pas franchi les frontières, elle avait quand même obtenu la reconnassance de son talent avec « Mimi Metallo » avant qu’elle n’entre dans le gloire absolue en étant la partenaire d’un Vittorio Gassman en était de grâce dans « Parfum de Femme ». Le chef d’oeuvre de Dino Risi est un triomphe critique et public, une des pièces majeures de la décennie et de toute l’histoire du cinéma italien.

18950400-200x300

Agostina est une star! Elle enchaîne avec  »Il Convient de Bien Faire l’amour » de Festa Campanile qui lui fait connaître un nouveau triomphe avant « Telephoni Bianchi » où elle incarne une star du cinéma mussolinien pour …Dino Risi qui lui offre comme partenaires Maurizio Arena, Ugo Tognazzi et Vittorio Gassman.

Fidèle du cinéma de Dino Risi, égérie de Festa Campanille qui a fait d’elle la reine de la comédie érotique italienne, la renomée d’Agostina Belli a franchi allègrment les frontières et si elle tourne beaucoup en France, ne donne-elle pas la réplique à Yves Montand et à Claude Brasseur, on la réclame aussi à Hollywood! Ne donne-elle pas la réplique à Kirk Douglas, Richard Burton et Fred Astaire?

Après les années 70 viendront les années 80 qui débutent avec une Agostina Belli au sommet du box office international. mais une décennie n’est pas l’autre! les premiers « yuppies », plus branchés sur les cours de la bourse que sur la gaudriole des films de Festa Campanille se passionnent désormais pour de nouvelles icônes telles Gabrielle Lazure ou Clio Goldsmith. Le cinéma hollywoodien d’action envahit les écrans, Stallone et Schwarzeneger sont les nouveaux rois du box office, le cinéma Italien entre en agonie après  ses trente glorieuses.

Agostina approche mine de rien de la quarantaine, elle se rhabille, tourne moins, le genre de films où elle avait tant brillé tombe en complète désuétude et sont souvent devenus introuvables aujourd’hui. Si ce n’était la gloire éternelle de « Parfum de Femme », sans doute aurait-on oublié aussi, la fabuleuse Agostina Belli.

Dès 1989 on ne la vit plus qu’à la télévison puis elle disparut aussi des petits écrans après avoir déserté les grands. Aujourd’hui Agostina Belli a plus de soixante ans mais en paraît trente de moins sans pour autant afficher les dérives bistouristes et autre botoxiennes qui sont souvent le lot des beautés cinématographiques vieillissantes.

En 2008 elle était de nouveau à l’affiche d’une production italienne, mais ce n’était hélas qu’un amical baroud d’honneur semble-il.

Agostina Belli, comme Laura Antonelli a avoué sa crainte face au temps qui passe, mais si elle a fui le cinéma c’est avant tout le manque de qualité et l’absence totale de créativité qui lui a fait déclarer forfait. « Si le cinéma revient, alors je reviendrai aussi » déclarait-elle avant de prendre une retraite quasi totale en 1996.

Agostina s’est retirée dans sa villa sur les bords du lac Bracciano à seulement 30 kms de Rome. Elle vit paisible avec une foule d’annimaux et son cher papa qui aujourd’hui d’un âge vénérable ne l’a jamais quittée.

Personnellement, j’avoue aimer Agostina Belli non seulement pour l’actrice dont le talent comique m’a toujours enchantée mais pour le symbole de toute cette époque qu’elle représente. Une époque où l’amour n’était plus puni, ou l’on croyait avoir vaincu le sexisme et les extrémismes religieux, les maladies sexuellement transmissibles, le spoliticiens véreux et le pouvoir de l’argent. Une époque où le cinéma Italien était encore un des plus beaux du monde.

Agostina-Belli-Warm-Chills-897643-300x300

QUE VOIR?

1968: Banditi à MIlano: Avec Margaret Lee, Carla Gravina et Gian Maria Volonte

1969: Il Terribile Ispettore: Avec Paolo Villaggio

1970: Cran d’arrêt: Avec Marianne Comtell, Bruno Cemer et Renaud Verley

1970: Angeli senza Paradiso: Avec Romina Power et Albano

1970:Formula 1: Nell ‘Inferno del Grand Prix : Avec Olga Schoberova

1971: The Fith Cord: Avec Franco Nero et Silvia Monti

1972: Mimì Metallurgico ferito nell’onore: Avec Mariangela Melato et Giancarlo Gianinni

1972: Barbe Bleue: Avec Richard Burton

1973: Quando l’amore è sensualità: Avec Gianni Macchia et Ewa Aulin

1973: Baciamo le mani: Avec Arthur Kennedy

1974: Virilità: Avec Marc Porel et Turri Fero

1974: Parfum de Femme: Avec Vittorio Gassman et Alessandro Momo

1975: Il Convient de Bien Faire L’amour: Avec Gigi Projetti et Eleonora Girogi

1975: Le Jeu avec le Feu: Avec Anicée Alvina, Sylvia Kristel, Jean-Louis Trintignant et Philippe Noiret

1976: Le Grand Escogriffe: Avec Yves Montand et Claude Brasseur

1976: Telefoni Bianchi: Avec Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi et Maurizio Arena

1977: Doppio Delitto: Avec Marcello Mastroianni, Ursula Andress et Peter Ustinov

1977: Holocaust 2000: Avec Kirk Douglas

1977: Un Taxi Mauve: Avec Charlotte Rampling, Philippe Noiret, Fred Astaire et Peter Ustinov

1982: Vai Avanti tu Che Mi vien da Ridere: Avec Lino Banfi

1982: La Guerilléra: Avec Jean-Pierre Cassel et Victoria Abril

1984: Torna: Avec Mario Merola

1987: Soldati – 365 all’alba: Avec Claudio Amendola

1989: Happy End: Avec Dragan Nikolic et Jamie Rose

2008: Amore che vieni, amore che vai: Avec Fausto Paravidino

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream