teresa franchini

C’est à Rimini sur la côte adriatique italienne que naît Teresa Franchini le 18 Septembre 1877. Cette naissance lui fera un point commun avec Federico Fellini qui naît lui aussi à Rimini…43 ans plus tard! Inutile de dire, donc, que lorsque le cinéma naîtra, Teresa ne l’aura pas attendu pour s’exprimer et sera depuis longtemps une des reines de la scène italienne. S’il ne fallait qu’un seul détail pour situer son prestige, le voici: C’est elle que la très illustre Eleonora Duse choisit comme partenaire pour se lancer dans une grande tournée des plus grandes scènes européennes. Et à coté d’Eleonora Duse, pour les italiens, Sarah Bernhardt c’est une concierge des rues basses. Teresa n’est donc pas Eleonora, certes. Mais elle peut lui être comparée en art en en prestige. En 1924,  la cinquantaine approchant, Teresa Franchini crée son propre théâtre à Rome! Bien entendu, le cinéma était venu faire sa parade à ses pieds mais la diva des planches ne daigna même pas recevoir ces messieurs ! Faire du cinématographe! Pourquoi pas du cirque? Pour qui la prenait-on? Même si en France, Sarah Bernhard fit les deux!

teresa franchini

Elle ne cédera qu’avec réticence, en 1935, à 58 ans!  Et encore, pour reprendre à l’écran un de ses triomphes sur les planches! Cette première expérience ne l’ayant pas follement convaincue, ou est-ce le cinéma sous Mussolini qui ne lui plaisait pas, Teresa tourna les talons et retourna sur ses planches et dans ses rideaux! Plutôt que de se pavaner sur les écrans, madame Franchini préféra enseigner son art. Ses cours étaient si prisés et si réputés qu’elle vit y atterrir des étudiants venus du monde entier; Dans le but sans doute de découvrir un des secrets de la plus célèbre diction de son temps.

Et puis que se passa-il? Quelle mouche piqua la sensationnelle vétérane du théâtre italien? Elle qui n’avait tourné que cinq films dans toute sa vie se piqua de cinéma au début des années 50, elle avait 73 ans, on ne vit plus qu’elle! Entre 1953 et 1954 elle aligna dix tournages!

Un de ses biographes évoqua la possibilité d’une petite crise d’orgueil professionnel. Teresa Franchini aurait ressenti à l’aube des années 50 un petit pincement en voyant les invraisemblables gloires des nouvelles stars de cinéma alors que son grand art ne laisserait dans la postérité qu’un vague souvenir, un nom, quelques photos avant de mourir avec ses derniers admirateurs. Il est vrai qu’en 1950, une starlette faisant une publicité pour un dentifrice ou un vermifuge était vue par plus de personnes en un soir qu’elle durant toute sa carrière!

Puis, comme rassasiée, elle s’en désintéressa à la fin de 1954. Elle donnait son baroud d’honneur à 77 ans.

On aurait pu croire qu’elle s’en tiendrait là, mais c’était mal la connaître. Comme elle n’avait jamais fait de télévision, elle en tâta en 1960, à 83 ans!

Teresa Franchini retourna sur sa chère côte adriatique pour y finir paisiblement ses jours qui furent encore fort nombreux. Elle s’éteignit le 11 aout 1972, loupant à un mois près son rendez-vous avec son 95ème anniversaire.

La diva des scènes italiennes fut mariée avec Mario Fumigalli. Une chose qui disait-elle n’avait rien à voir avec son art!

Celine Colassin

teresa franchini

QUE VOIR?

1935: Lorenzino de Médicis: Avec Alexander Moissi

1942: Anime in Tumulto: Avec Léda Gloria et Gina Falkenberg

1952: Gli uomini non guardano il Cielo: Avec Isa Miranda

1953: Giuseppe Verdi: Avec Anna Maria Ferrero et Pierre Cressoy

1953:Spartacus: Avec Ludmilla Tcherina et Massimo Girotti

1953: Noi Peccatori: Avec Yvonne Sanson et Tamara Lees

1953:Vortice: Avec  Silvana Pampanini et Irène Papas

1954: Guai ai Vinti: Avec Anna Maria Ferrero et Léa Padovani

1954:Disonorata – Senza Colpa: Avec Milly Vitale

1954: Torna! Avec Yvonne Sanson et Amedeo Nazzari

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

achacunsoncinema |
filmss |
dorian78 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carolineriche
| utopia2012
| ddlstream